Suzy Desouche

Quand on sait ce qu’on sait, quand on voit ce qu’on voit, on a raison de penser ce qu’on pense.

Neuf requérants d’asile ouest-africains sur dix dealent de la cocaïne

En marge d’un coup de filet dans le milieu de la drogue, les forces de l’ordre neuchâteloises dénoncent une réalité politiquement explosive.

DEALERS

«Presque 90% des demandeurs d’asile originaires de l’Afrique de l’Ouest hébergés par le canton s’adonnent au trafic de cocaïne.» Le chiffre est édifiant, mais officiel. Le Ministère public et la police neuchâteloise l’ont lancé mercredi en présentant les résultats de leur opération antideal menée durant le mois de mai

La mainmise des Nigérians sur le marché

«La grande majorité des personnes interpellées sont des Nigérians», a expliqué le procureur Nicolas Feuz. Un rapide calcul par rapport à cette population de requérants, et le constat est sans appel. «Qu’on arrête de nous dire que seule une petite partie des requérants ouest-africains pose problème et fait de l’ombre aux autres, c’est tout simplement faux», martèle-t-il.

Des solutions restent à trouver

Jean-Nathanaël Karakash reconnaît l’ampleur du problème. Mais le chef du Département de l’économie, dont dépend l’asile, ne s’alarme pas pour autant. «Nous devons multiplier les efforts, surtout les contrôles dans les centres d’accueil. Mais très complexe, la problématique dépasse le cadre de nos compétences. Et les places dans les prisons sont rares.»

www.20min.ch

Les trafiquants ont été condamnés à des peines de prison ferme variant entre 1 et 6 mois. La plupart sont originaires d’Afrique de l’ouest, essentiellement du Nigeria. Il s’agit surtout de requérants d’asile déboutés ou frappés de non-entrée en matière, une partie sont des requérants d’asile admis dans un des centres d’accueil du canton.

Filière d’Afrique de l’ouest

Le procureur Nicolas Feuz affirme qu’au mois de mai, plus de 80% des requérants d’asile d’Afrique de l’ouest hébergés dans les centres neuchâtelois s’adonnaient au trafic de drogue. D’après lui, ce sont vraiment les ressortissants de cette région qui ont le monopole de la vente de cocaïne en Suisse.

www.rtn.ch

Navigation dans un article

2 réflexions sur “Neuf requérants d’asile ouest-africains sur dix dealent de la cocaïne

  1. Le , pingouin a dit:

    quand est ce que on va se débarrasser de cette vermine

  2. Le , Michael a dit:

    Au lieu de dire que 90 % dealent de la coke, pourquoi ne pas leur donner du travail pour qu’il arretent ? C’est facile de critiquer, mais est-ce que vous pensez qu’ils sont venus en Suisse seulement pour ça ou simplement pour trouver du travail, gagner de l’argent et avoir une vie meilleure que dans leur pays natal. Je suis pas sur qu’il soient venus ici dans le but de vendre de la cocaïne… Faut savoir se remettre en question aussi parfois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 888 followers

%d bloggers like this: