Actualité/Politique/Religion

Berne refuse de surveiller les imams: Soulagement à la mosquée

Demander à la Confédération de contrôler les imams? Cela ne fait aucun sens pour Robert Cramer, conseiller aux Etats Vert genevois: «Cela revient à créer une sorte de «police des religions», comme on peut en voir à l’œuvre en Iran! Sans compter que cet organe de contrôle aurait été totalement inutile. Il existe déjà en Suisse des lois permettant de sanctionner les appels à la haine ou à la violence.» Ada Marra, conseillère nationale (PS/VD), se réjouit du vote des sénateurs: «Après le vote antiminaret, l’UDC n’arrête pas de faire des lois d’exception. Tout le monde veut lutter contre les imams extrémistes, mais il s’agit d’une petite minorité.»

Soulagement à la mosquée
Les imams ne seront ainsi pas davantage surveillés que les pasteurs ou les rabbins. Stéphane Lathion, spécialiste de l’islam, respire: «Si cet organe s’était contenté de ne surveiller que les imams, il se serait clairement agi de discrimination. De quoi alimenter le climat actuel de méfiance et de suspicion envers tous les musulmans.» A la mosquée de Lausanne, également, on applaudit. «Notre imam est suisse, d’origine libanaise. Il connaît la culture helvétique et prêche en arabe et en français, explique Tawfiq El Maliki, porte-parole du lieu. A Lausanne, le dérapage de notre imam lors de ses prêches n’est simplement pas envisageable car, comme tous les fidèles, il adhère sans réserve aux principes défendus par la mosquée, qui sont: le dialogue et la recherche de l’harmonie.»


http://www.24heures.ch/actu/suisse/berne-refuse-surveiller-imams-suisse-2010-06-01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s