Actualité/Immigration/Insécurité/Violence

Orbe: un « Suisse » ébouillante deux policiers

Orbe | Après un conflit de couple, un Suisse de 25 ans jette de l’huile bouillante sur des policiers. En fuite, il est toujours activement recherché.

«Bougez-vous, nom de Dieu», hurle l’homme qui commande le Détachement d’action rapide et de dissuasion (DARD), l’unité d’élite de la police cantonale vaudoise. Il est environ 12 h 35. Deux gendarmes viennent d’être aspergés d’huile bouillante par un Suisse de 25 ans et doivent être acheminés au CHUV. Le premier souffre de graves brûlures à l’épaule et à la cuisse, le second au bras. Le forcené donne du fil à retordre aux policiers depuis plus de deux heures.

C’est en effet vers 10 h que les services sociaux alertent la police: une Algérienne de 23 ans est séquestrée par son mari. Trois gendarmes du poste d’Orbe rappliquent aussitôt. Furax, l’homme menace de mort les policiers. Après trente minutes de négociations, vers 10 h 50, il laisse son épouse sortir de l’appartement et s’enferme à nouveau. Tandis que la femme est entendue par les policiers puis prise en charge par les services sociaux, les forces spéciales arrivent sur place.

«Calme et décontracté»
«Les spécialistes du DARD prenaient position dans la cage d’escalier de l’immeuble lorsque le mari est sorti de son appartement et a projeté de l’huile bouillante sur les gendarmes en contrebas, blessant deux d’entre eux», déclare la police dans un communiqué.

Qui est donc ce Suisse de 25 ans qui passe plutôt pour un homme discret et effacé, se contentant juste de dire bonjour à ses voisins? D’après nos informations, il travaillait comme ouvrier dans une entreprise de ventilation.

www.24heures.ch/vaud-regions/actu/forcene-ebouillante-policiers-venus-interpeller-orbe-2011-08-23

«J’avais peur qu’après son pétage de plombs, il fasse une autre bêtise en se faisant mal à lui-même.» L’interpellation de son fils par la gendarmerie française, hier vers 13 h dans le village de Crançot (F), est un moindre mal pour Rachida*. Pour la mère du jeune homme de 25 ans, qui a ébouillanté deux gendarmes vaudois mardi, la fin de la cavale de vingt-quatre heures qui a mené son fils d’Orbe à la Franche-Comté est un soulagement.

Contactée hier à midi, alors que son fils était encore activement recherché par les gendarmeries vaudoise et française, cette femme d’origine algérienne résidant dans le Nord vaudois craignait le pire. Son instinct de mère l’a ainsi poussée à songer à une déclaration publique pour inviter son fils à se rendre au poste de police le plus proche. «Son acte contre les gendarmes est choquant. Ça ne lui ressemble pas et ça ne ressemble pas non plus aux valeurs que nous lui avons inculquées», avance Rachida, meurtrie par la tournure des événements.

www.24heures.ch/vaud-regions/actu/arrestation-forcene-met-fin-angoisse-mere-2011-08-24

 

2 réflexions sur “Orbe: un « Suisse » ébouillante deux policiers

  1. Encore un sauvage. Comme toujours, on ne parle pas de sa culture. En tout cas, il ne respecte que sa loi. Pas un vrai Suisse, en tous les cas

  2. Le journal précise tout de même que sa mère s’appelle Rachida… détail qui n’échappera à personne.
    Réjouissons nous, car en France ce genre de détail ne serait jamais publié au nom du Nouvel Ordre Moral.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s