Actualité/Asile/Etranger/Immigration/Insécurité/Opinion/Politique/Sécurité

L’UDC veut lancer d’autres initiatives pour durcir l’asile

Le durcissement du droit d’asile est la première priorité de l’UDC et elle le restera en 2013.

DV, DELEGIERTENVERSAMMLUNG, PARTEI, SCHWEIZERISCHE VOLKSPARTEI, SVP, UDC,

Son président Toni Brunner a annoncé dans une interview de la SonntagsZeitung le lancement d’une ou deux autres initiatives, en plus de celle qui aurait selon lui déjà abouti.

«Nous débattons à l’interne du lancement d’une nouvelle initiative sur l’asile, peut-être même d’une initiative jumelle», a déclaré Toni Brunner. Elle concernerait le transfert de tous les requérants dans des centres de prise en charge fermés. La disposition à coopérer est plus élevée dans ces centres, selon le président de l’UDC.

Les requérants ne pourraient quitter ces endroits que si on les y autorise. Il en découlerait davantage de contrôle et de disponibilité pour les clarifications et les questions indispensables, explique Toni Brunner. «Pour quelqu’un qui a besoin de protection, un centre fermé est préférable à des prestations de service.»

Les requérants d’asile sont des personnes dont la vie et l’intégrité corporelle sont menacées, rappelle-t-il. «Ils recherchent de la protection et auraient besoin de décisions rapides, c’est pourquoi nous devons réduire la durée des procédures à 30 jours.»

Fin des admissions provisoires

L’UDC aimerait lancer une autre initiative pour supprimer le statut d’admission provisoire. Il n’est déjà prévu que pour les cas difficiles, mais «devient de plus en plus la règle», assure Toni Brunner. «On ne devrait renoncer à un renvoi que si un requérant est menacé de mort ou de torture dans son pays d’origine.»

Les étrangers admis à titre provisoire sont des personnes faisant l’objet d’une décision de renvoi mais pour lesquelles l’exécution du renvoi se révélerait illicite du point de vue du droit international public ou impossible à cause de la mise en danger du requérant ou de difficultés techniques. L’admission provisoire peut-être prononcée pour une durée de 12 mois.

«L’initiative a abouti»

Quant à l’initiative déjà lancée par le parti, qui vise à faire appliquer celle sur les renvois approuvée par le peuple, elle a abouti, selon le président de l’UDC. «En cinq mois, nous avons rassemblé 150’000 signatures», précise-t-il. Celles-ci seront remises à la Chancellerie fédérale le 28 décembre.

Selon plusieurs médias, l’UDC discute aussi l’idée de lancer une initiative pour sauver le secret bancaire. Ce dernier devrait être ancré dans la Constitution, selon le parti.

http://www.24heures.ch/suisse/udc-veut-lancer-dautres-initiatives-durcir-lasile/story/21405219

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/L-UDC-veut-durcir-le-droit-sur-l-asile-31069753

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s