Asile/Immigration/Insécurité/Société

Le projet Maghreb est au point mort

A Genève, le responsable du programme de renvoi des délinquants non expulsables contre rémunération a été muté.

police genève

Le projet Maghreb est au point mort. Le fonctionnaire qui était au coeur du programme a été «réorienté», il travaille désormais dans un autre service du Département de la Sécurité (DS), révèle ce mercredi Le Matin.

Lancé par l’ancienne magistrate en charge de la police, Isabel Rochat, le projet Maghreb visait à favoriser le retour volontaire des délinquants multirécidivistes non refoulables afin qu’ils suivent une formation professionnelle dans leur pays d’origine. Il prévoyait 30 retours volontaires par an.

Plus d’un an après son lancement, le bilan serait bien moindre. Selon le bras droit de Pierre Maudet, Caroline Widmer, le projet Maghreb «existe toujours, même s’il n’est plus actif à l’heure actuelle». Un bilan public sera établi «le moment venu».

www.24heures.ch/suisse/projet-maghreb-point-mort/story/13513976

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s