Immigration/Insécurité/Société

Baisse du taux de voleurs Maghrébins. Seulement 48% contre 64% il y a une année !

Genève

Malgré une hausse des contrôles, la police genevoise a arrêté 65 personnes en décembre, contre 92 en novembre, dans le cadre du dispositif de sécurisation de la voie publique ALPHA.

police genève

Elle constate une baisse des vols commis par des Maghrébins effectifs ou présumés à fin 2012. Au dernier trimestre, la part des prévenus arrêtés pour vol issus du Maghreb est descendue à 47,78%, contre 64,3% début 2011, lors du Printemps arabe, a relevé lundi devant les médias la cheffe de la police Monica Bonfanti, commentant les chiffres de décembre de l’activité policière. Le nombre total de vols devrait être stable pour 2012, mais les chiffres définitifs ne seront connus qu’en mars.

Les statistiques 2012 de la prison de Champ-Dollon sont elles, en revanche, connues. Conçu pour accueillir 370 détenus, l’établissement pénitentiaire en a hébergé 641 en moyenne annuelle, soit une hausse de 41% par rapport à 2011.

Vols aux distributeurs

Pour leur part, les vols aux distributeurs automatiques de billets ont augmenté en novembre et décembre, pour atteindre un à deux cas par week-end, a fait savoir le chef de la police judiciaire François Schmutz. Ce type de délit est récurrent à Genève, la dernière vague datant de juillet.

Les délinquants, d’origine maghrébine, proviennent des quartiers nord de Marseille. Ils visent les personnes âgées, observent le code puis prétextent un dysfonctionnement pour voler la carte, avec laquelle ils prélèvent de l’argent le jour même et le lendemain. Même si ce type de délit est en baisse en janvier, sans doute à cause des conditions météorologiques, la prudence est de mise, note M.Schmutz.

Suivi judiciaire

La police genevoise entend réduire les «bases arrières» des délinquants maghrébins et albanais, actifs dans le trafic de stupéfiants et les cambriolages, a expliqué le chef de la police judiciaire François Schmutz. Depuis le début de l’année 2013, les personnes qui mettent leur logement à disposition de délinquants clandestins sont ainsi systématiquement poursuivies.

Et dès février, la police initie un groupe de suivi judiciaire qui s’occupera de certaines affaires afin de permettre aux patrouilles d’être sur le terrain, dans le cadre d’un projet pilote qui va durer jusqu’en août. Ce groupe occupera les locaux du poste de Lancy-Onex, qui sera ouvert 24 heures sur 24, en complément à celui des Pâquis sur la rive droite. Il emploiera 18 nouveaux agents.

www.20min.ch/ro/news/geneve/story/10997077

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s