Sécurité

Devenez héros, mais pas Zorro

Sécurité

Comme samedi à Yverdon, de plus en plus de citoyens témoins de délits appellent le 117. Mais gare aux dangers!

Centre appel police 117

Samedi, vers 20 h 30, un habitant a vu un individu s’introduire dans une villa près de la gare d’Yverdon (VD). Il a appelé le 117. Et le cambrioleur a été pincé en plein forfait un peu plus tard, a fait savoir hier la police du Nord vaudois. La semaine dernière, un autre citoyen a permis l’arrestation de deux cambrioleurs à Martigny (VS). Dans la nuit de lundi à mardi, un témoin a en effet remarqué deux hommes arrachant le cylindre de la porte d’entrée d’un commerce pour pénétrer dans les locaux… Ni une ni deux, il compose le 117 pour alerter la police, qui a pu intervenir sans tarder. Et interpeller les deux malfrats. «L’attitude de ce citoyen est exemplaire, relève Renato Kalbermatten, attaché de presse de la police cantonale valaisanne. Il est parvenu, sans intervenir directement et sans se mettre en danger donc, à indiquer à nos confrères les informations nécessaires à l’arrestation rapide des malfrats présumés.»

Ces actes citoyens sont salués voire encouragés par les forces de l’ordre. «Ces témoins nous sont nécessaires, car nous ne pouvons pas être partout», admet Renato Kalbermatten. Le message est le même du côté de la police cantonale vaudoise, qui a d’ailleurs mis en place un concept appelé «Police-Population». Son objectif? Prévenir les actes criminels en renforçant la collaboration entre la police et la population, tout en respectant la vie privée de chacun. «Ce n’est ni un transfert de tâches ou de compétences policières, ni la constitution de milices ou de groupes de délateurs, nous explique Jean-Christophe Sauterel, porte-parole en chef de la police vaudoise. Il s’agit simplement de favoriser les comportements citoyens et responsables de tous pour empêcher les délinquants d’agir.»

Rester discret coûte que coûte

Si la riposte civique s’organise de plus en plus et de mieux en mieux contre la criminalité, elle n’en est pas moins sans danger pour les citoyens. Car pas question de jouer les héros au risque de mettre sa vie en péril. «Intervenir peut être très dangereux, car on ne peut pas déterminer le profil exact des malfrats. Ceux-ci peuvent être armés…» prévient Renato Kalbernatten. Et Donatella Del Vecchio, cheffe du service de presse et prévention de la police cantonale de Fribourg, de rappeler que «le rôle de l’intervention reste en mains policières exclusivement». Comment agir dès lors? «Si vous êtes témoin de comportement suspects, de délits ou d’agressions, alertez immédiatement la police en composant le 117. Et surtout restez discret», conseillent les forces de l’ordre.

www.lematin.ch/suisse/devenez-heros-zorro/story/14662394

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s