Immigration/Société/Suisse

10 millions de Suisses, et moi, et moi, et moi…

La décennie écoulée, la Suisse a enregistré une croissance démographique vigoureuse. Le sentiment de vivre à l’étroit grandit, le rapport au territoire et à l’espace évolue. Chiffres et impressions furtives

2038 L’année qui pourrait voir la Suisse crever le plafond des 10 millions d’habitants. Du moins selon l’une des dernières projections démographiques de l’OFS, datées de juillet 2010. Toutefois un autre scénario fondé sur des hypothèses plus prudentes et décrit comme plus probable ne prévoit que 8,992 millions d’habitants en Suisse en 2055.

7400_IMG_9452

58 000 habitants de plus par an: c’est le rythme auquel a progressé la population suisse la dernière décennie. Cela correspond à rajouter chaque année la population de la taille d’une ville comme Bienne ou Lugano.

+14,6% L’augmentation de la population du canton de Fribourg de 2000 à 2009. Des 26 cantons suisses, c’est la palme de la croissance démographique lors de la décennie écoulée. A l’inverse, Appenzell Rhodes-Intérieures a vu sa population diminuer de 1,5%, le plus mauvais résultat cantonal.

+24% L’augmentation de la population du canton de Vaud depuis vingt ans.

+1,4% Le taux de croissance de la population suisse en 2008 – un rythme soutenu jamais atteint depuis les années 1960.

113 862 Les arrivées annuelles moyennes en Suisse de nouveaux immigrants, entre 2000 et 2009.

+103 363 Le solde migratoire annuel enregistré en 2008, record de la décennie écoulée et pic le plus élevé depuis 1961. Au nombre d’étrangers arrivés durant une année donnée, l’on soustrait le nombre d’étrangers qui ont quitté le pays la même année (émigration, décès).

1,5 enfant par femme en âge de procréer. Cet indice conjoncturel de fécondité des femmes suisses en 2009 est d’un point inférieur à ce qu’il était en 1950 (2,4).

400 habitants par km2 sur le Plateau suisse. Cet indice est comparable à la densité de population mesurée sur le territoire national des Pays-Bas (392,5 habitants/km2)

75% La part de la population suisse établie aujourd’hui en zone urbaine, contre 62% en 1980.

208 000 frontaliers travail­laient en Suisse à fin 2010. A comparer avec le chiffre de 135 000 il y a dix ans.

Presque un mètre par seconde: c’est le rythme de l’extension des surfaces bâties en Suisse. Entre 2002 et 2008, les constructions ont ainsi grignoté 27 km2 de paysage rural.

60% La part des actifs qui étaient pendulaires en l’an 2000, contre seulement 33% en 1970 et 50% en 1990.

594 voitures neuves sont mises en circulation en Suisse chaque jour.

+30% L’augmentation du trafic des véhicules motorisés en Suisse de 1990 à 2007.

www.letemps.ch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s