Asile/Immigration/Insécurité/Violence

Voleurs tunisiens violents arrêtés et relâchés quatre fois en cinq semaines

Incarcérés à leur cinquième interpellation, deux requérants maghrébins déboutés écopent à Lausanne de trois ans fermes pour vols et brigandages

tunisiens tunisie drapeau

Pris sur le fait et interpellés le 13 mai 2012, puis le 18 mai, le 29 mai et le 22 juin, ils ont chaque fois été relâchés et ont recommencé. La gravité des délits commis ne justifiait alors pas une mise en détention au vu des conditions draconiennes exigées par le Code de procédure pénale, quand bien même le risque de récidive paraissait évident. Ils ont finalement été coffrés le 23 juin, après avoir tabassé deux noctambules ivres pour les dépouiller.

Après 300 jours passés en préventive, deux frères tunisiens de 26 et 28 ans, requérants d’asile déboutés chassés par le Printemps arabe, comparaissaient en correctionnelle à Lausanne. Ils ont pris trois ans de prison. Ils ont été reconnus coupables de douze vols en bande et par métier et deux brigandages, tout cela en moins de cinq semaines l’an dernier, essentiellement dans la capitale vaudoise.

La cour leur a infligé une peine ferme «après avoir longuement cherché la moindre circonstance atténuante qui aurait pu entrer en ligne de compte pour un sursis partiel». La question posée par l’un des défenseurs, Me Dominique d’Eggis, demeure sans réponse: «Comment peut-on leur reprocher une absence de prise de conscience alors qu’ils ont été arrêtés et relâchés à plusieurs reprises… Comment espérer marquer ainsi un coup d’arrêt dans leur comportement?»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s