Asile/Europe/Immigration/Insécurité/Opinion/Politique/Suisse

Schengen favorise la libre circulation des criminels et les abus du droit d’asile?

Les accords Schengen/Dublin signifient-ils la libre circulation des criminels et des abus dans le droit d’asile? C’est sur ce thème chaud que le Conseil national a débattu le 17 avril 2013. Les meilleurs extraits:

«La réalité Schengen/Dubin: libre circulation des criminels et abus dans le droit d’asile». Voilà le titre que portait la session extraordinaire tenue ce matin par le Conseil national. Un titre orienté qui ne doit rien au hasard puisqu’il émane de l’UDC. Ce parti, qui possède un groupe de plus de 50 parlementaires, a en effet le pouvoir d’imposer une telle session.

L’occasion pour le parlement de vider son sac sur les questions de migrations. Les positions, en revanche, sont assez claires. Pour l’UDC, la frontière suisse est devenue une passoire et il convient de dénoncer les accords Schengen/Dublin. Pour les autres, il y a certes des problèmes mais ce serait pire si la Suisse devait se débrouiller toute seule.

A la fin du débat, le National ne souhaite pas dénoncer les accords de Schengen mais veut un renforcement du corps des gardes-frontières. Il s’est aussi prononcé à une courte majorité pour soumettre certains requérants d’asile à un test ADN préventif afin de lutter contre la criminalité.

Ci-dessous,  les points forts du débat.

212140_d99ff079

Yvan Perrin (UDC/NE):

«Pour résumer la situation telle qu’elle est vécue sur le terrain, rien de mieux que l’avis d’un professionnel, à savoir Jean-Marc Widmer, président de la Fédération suisse des fonctionnaires de police, et non un nationaliste de ce Parlement: «Nous, les policiers, nous nous sommes faits avoir. On nous a vendu le fait que nous pourrions accéder à la banque de données des policiers européens. Mais on a complètement occulté les problèmes de l’ouverture de la frontière. C’est devenu une passoire. Les armes, la drogue, les gangs lyonnais et les bandes de Roms passent beaucoup plus facilement.’ – et aussi – ‘Il faut absolument remettre des gens aux postes frontière».»

Balthasar Glaettli, Vert/ZH:

«La courbe de la criminalité a toujours oscillé ces trente dernières années En 2012, nous avons eu un pic de vols. On en comptait 237’000. Mais lorsque M. Blocher était conseiller fédéral en 2004, le chiffre était supérieur. En 2012, nous avons subi 61’000 cambriolages. Mais en 2004, on en dénombrait 70’000 et en 1998, 80’000. En 1982, lorsque la Suisse comptait 6 et non 8 millions d’habitants, on avait 10’000 cambriolages de plus qu’aujourd’hui. Alors tous ces discours sur «l’explosion de l’insécurité» et «l’explosion de la criminalité» ne sont simplement qu’un mensonge statistique.»

affiche-udc-mouton-noir-1

Isabelle Moret (PLR/VD):

«Notre système d’immigration est basé sur trois piliers: les bilatérales, la loi sur les étrangers et la loi sur l’asile. Les places de travail en Suisse doivent d’abord être offertes aux Suisses et aux résidents suisses puis aux européens, et seulement subsidiairement aux ressortissants des pays tiers dans le cadre des conditions strictes de la loi sur les étrangers. Les autres personnes ne peuvent pas venir travailler en Suisse; ce sont les engagements que nous avons pris avec les bilatérales. Les étrangers sans titre de séjour doivent donc rentrer chez eux. »

Carlo Sommaruga (PS/GE):

«L’espace Schengen, mis en oeuvre depuis 1995 et qui regroupe aujourd’hui 27 pays européens est non seulement la mise en place de la libre circulation des citoyennes et citoyens européens et suisses, mais aussi celle de contrôles renforcés aux frontières extérieures, et surtout celle d’une collaboration policière entre pays d’une intensité jamais atteinte. Le 9 avril dernier a été mise en service la deuxième génération du système d’information Schengen (SIS II), instrument central de la collaboration des polices européennes qui est un système de traitement automatisé des données. Il contient 49 millions de données touchant la criminalité internationale et la criminalité en Suisse.»

Электроника БК-0010 soviet computer 1985

Электроника БК-0010- the first Soviet home computer built in 1985

Marco Romano (PDC/TI):

«Le PDC exige un renforcement du corps des gardes-frontière. Le Parlement doit débloquer les crédits complémentaires et ne pas les refuser constamment. Il est incompréhensible de réclamer plus de contrôles et ensuite de ne pas voter les crédits. Le corps des gardes-frontière est sous pression. Ses ressources humaines sont limitées. Nous avons besoin d’un contrôle des frontières renforcé. Avec plus de personnel, on pourrait aussi réintroduire des postes fixes aux frontières. Il faut également élargir les compétences des gardes-frontière pour leur permettre d’aider les polices cantonales à combattre la migration illégale et les requérants d’asile criminels.»

douane zoll

Simonetta Sommaruga, cheffe du DFJP :

«Quelle est la réponse à la criminalité transfrontalière? Il n’y en a qu’une. Une collaboration transfrontalière dans le domaine judiciaire et policier. C’est grâce à Schengen que nous pouvons disposer d’une base de données communes qui permet des contrôles aux frontières efficaces et rapides.(…) Les coût de Schengen/Dublin se montent à 75 millions par année. C’est un bon investissement.»

www.24heures.ch/suisse/La-frontiere-suisse-estelle-devenue-une-passoire/story/13870642

Publicités

2 réflexions sur “Schengen favorise la libre circulation des criminels et les abus du droit d’asile?

  1. Libre circulation et vous persistez à ne pas reconnaître que les membres de l’UE sont tout aussi criminels que les africains, arabes, etc.
    Encore un exemple d’un meurtrier PORTUGAIS :

    Le cuisinier assassiné allait être papa

    La police a découvert, lundi soir, le corps sans vie d’un Français dans le village de Grimentz (VS). Un individu a été interpellé.

    La police cantonale du Valais a été informée, lundi aux alentours de 22h25, qu’une altercation avait eu lieu dans un appartement de Grimentz. Selon le communiqué du Ministère public, les forces de l’ordre sont intervenues immédiatement sur les lieux et ont découvert le corps sans vie d’un homme. Un individu a été interpellé et placé en détention provisoire.
    D’après nos renseignements, la victime allait être papa. «Oui, il attendait un heureux événement. C’est lui-même qui me l’avait annoncé au mois de mars», a ajouté une habitante du village.
    Selon le site du «Matin», la victime était un Français de 28 ans, originaire de Bordeaux, venu travailler en tant que saisonnier dans un restaurant du village. Il logeait dans un immeuble en compagnie de sa petite-amie qui l’avait rejoint l’hiver dernier. Le couple connaissait bien l’agresseur, un Portugais d’une vingtaine d’années, indique le site. L’après-midi du drame, les trois jeunes gens s’étaient vus. Le soir-même, le jeune Portugais a pénétré au domicile du couple, qui était au lit, avant de les poignarder. Le jeune Français a alors pris la fuite avant d’être tué par son copain.
    La compagne de la victime a elle été blessée à la main. Selon un témoignage recueilli par le «Matin», un motif pécuniaire pourrait être à l’origine du drame.
    Toute personne susceptible d’avoir constaté un comportement singulier en lien avec ces faits est invitée à contacter la police cantonale valaisanne.

    (apn/comm/20 minute

    http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/Le-cuisinier-assassine-allait–tre-papa-25824797

    http://www.lematin.ch/faits-divers/dispute-mortelle-grimentz/story/31005735

  2. je me baladais mardi à Berne et dans les rue j’ai vu l’un de nos conseillés fédéraux tout seul au milieu de la foule, impossible de me souvenir de son nom! BREF si ces gens étaient dangereux pour les mafias, ils seraient tous protégés, comme en FRance et aux USA, ils ne le sont pas, ils ne font donc peur à personne! Et surtout pas aux mafias qui sont dans toutes en Suisse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s