Asile/Immigration/Opinion

Les deux écolières renvoyées retourneront en classe avec le voile

Les deux Somaliennes de 10 et 12 ans renvoyées de l’école primaire d’Au-Heerbrugg (SG) pour avoir porté le voile islamique peuvent réintégrer leur classe mardi. La commission scolaire les autorise à porter le voile pendant les cours.

somaliennes voile école

Le président de la commission scolaire Walter Portmann a confirmé lundi l’information de l’émission «10 vor 10» de la télévision alémanique SRF. La commission ne suit donc plus les directives du conseil scolaire saint-gallois qui interdit le port du voile en classe depuis 2011.

Les deux jeunes Somaliennes sont âgées de 10 et 12 ans. Elles sont arrivées en Suisse en 2012. Depuis l’automne 2012, elles suivent des cours d’allemand pour enfants étrangers à l’école primaire d’Au-Heerbrugg. Dans cette classe spéciale, elles étaient autorisées à porter le voile.

Elles ont été intégrées à une classe normale il y a peu de temps. C’est l’enseignant de cette classe qui les a renvoyées à la maison parce qu’elles portaient le voile.

Les deux filles originaires de Somalie avaient été renvoyées de l’école primaire à Au-Heerbrugg (SG) parce qu’elles portaient le voile islamique. Parler d’exclusion est totalement exagéré, estimait vendredi Walter Portmann, le président de la commission scolaire .

La veille, l’émission «10 vor 10» de la télévision alémanique avait diffusé un reportage sur le cas des deux filles renvoyées à la maison et sur les problèmes de communication liés à ce cas, a indiqué à l’ats Walter Portmann.

Du temps pour s’intégrer

Les autorités scolaires ont accepté que les filles portent le voile pour ces cours bien que le conseil scolaire st-gallois en interdise le port en classe depuis 2011. La mère a été informée des procédures d’intégration et que ses filles ne devraient plus porter le voile lorsqu’elles suivront une classe régulière.

La mère a compris, estime Walter Portmann. Il était prévu que les deux filles soient intégrées à une classe normale dès la rentrée scolaire après les vacances d’été. Mais le passage s’est effectué plus tôt que prévu, «bien trop tôt», selon M. Portmann.

Les deux filles ont besoin de plus de temps pour s’intégrer, souligne le président de la commission scolaire, qui regrette qu’elles aient été renvoyées à la maison à cause de leur voile. Elles continuent à suivre les cours spéciaux en portant le voile.

Le Conseil central islamique suisse dénonce

Pour Tilla Jacomet, du service de conseil pour requérants auprès de l’Entraide protestante suisse (EPER), la décision de renvoyer les deux filles à la maison est «insoutenable», a-t-elle déclaré à «10 vor 10».

Pour le Conseil central islamique suisse (CCIS), l’attitude de l’école est «islamophobe et contraire à la Constitution». La semaine dernière, il avait rappelé dans un communiqué que deux filles originaires d’Albanie renvoyées de leur école à Bürglen (TG) à cause de leur voile avaient fait recours contre cette décision et obtenu gain de cause devant le Tribunal administratif.

www.laliberte.ch

10 réflexions sur “Les deux écolières renvoyées retourneront en classe avec le voile

  1. Pas d’autre commentaire que: si nous / vous / moi allons dans un pays musulman, on aura vite compris qu’il n’y a pas d’autre choix que de s’adapter à LEUR culture – Ce qu’il me semble tout à fait juste. Mais où en sommes-nous avec « l’égalité » ??? Pourquoi notre culture est aujourd’hui à la rue ??? Prostituée par des gens qui n’ont ni considération ni gratitude envers un pays qui les accueille ??? Bientôt sur E-Bay: « Culture occidentale et chrétienne » à vendre – Prix à débattre…

    • Citez-moi un seul pays musulman qui impose aux étrangères et non-musulmanes de porter le voile dans les lieux publics, juste un! 😉

      • Arabie saoudite, Iran, etc…
        Ces gourdes (Je suis poli) fuient un leur pays d’origine pour des raisons économiques et RELIGIEUSES , et, essayent de reproduire leur TARES dans leur pays d’adoption…
        Déprimant !

  2. Leur visage ne respire peut-être pas l’intelligence, qu’en savez-vous ?
    Quand j’observe les petites pisseuses fréquentant le CO de mon quartier je constate qu’elles sont sur le bon chemin pour devenir des pétasses portées uniquement sur leurs fesses et ce qui va autour.

    • Ben justement, des pisseuses et des pétasses, y’en a assez, non ?? Pas vraiment besoin d’en importer, avec en plus des us et coutumes préhistoriques ….

    • Des petites pisseuses? La colère a visiblement dépassé votre raison, ou bien vous manquez tout simplement d’arguments. Soyez sûrs qu’elles aient bien connaissance de ce que vous dîtes et pensez à leur sujet, ayez le courage d’assumer au moins!

      Bien à vous.

  3. si nos jeunes suisses ne trouvent sur le marché bientôt plus que des voilées obèses et bronzées, je comprends les succès des gay-pride.

    • Effectivement, ya d’quoi! J’adore la conseillère aux requérants: elles n’ont pas eu le temps de s’intégrer, les pauvres! Vu les têtes sur la photo, elles doivent se réjouir du délai gagné et de leur victoire sur les « pd d’occidentaux » que nous sommes. Décidément, les protestants aident vraiment la cause chrétienne!

      • Que signifie « être intégré » selon vous? Porter une mini-jupe, un décolleté et être maquillée comme une bimbo?
        Vous portez un jugement sur leurs « têtes » sur la photo, sans même les avoir écouter, ni essayer d’ouvrir une discussion riche. Laissez-moi vous dire une chose: on ne juge pas un livre à sa couverture.
        J’espère que vous saurez apprécier mon commentaire sans tenir compte de mon pseudo.

        Paix à vous, et bonne fête.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s