Immigration/Insécurité/Violence

L’assassin algérien perd la mémoire

Un Algérien de 26 ans répond d’assassinat devant le Tribunal criminel. Il avait poignardé à mort un Cap-Verdien devant une disco.

Poignardé couteau sang

Selon le récit du frère de la victime, la rixe aurait démarré pour une banale affaire de téléphone portable. Ce 22 avril 2011, vers 5 h 40, un Cap-Verdien de 30 ans aurait reçu un premier coup de couteau avant de parvenir à jeter à terre et à frapper son agresseur. Mais ce dernier, un Algérien âgé aujourd’hui de 26 ans, aurait poursuivi sa victime dans la rue, lui assénant huit coups de couteau devant une discothèque lausannoise. Retrouvé inconscient, le jeune père de famille est décédé dans la journée des suites d’une hémorragie.

Ce dossier est jugé depuis hier par le Tribunal criminel de Lausanne. L’Algérien est principalement accusé d’assassinat. Sous l’emprise de l’alcool, de drogue et de médicaments le jour du drame, il dit n’avoir plus aucun souvenir des faits. Par le passé, cet homme, qui avait l’habitude de porter un couteau sur lui, avait déjà commis plusieurs vols et agressions, et avait été impliqué dans des rixes. Peu avant la dispute fatale, il avait commis deux cambriolages.

www.20min.ch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s