Immigration/Opinion

Les cas de racisme recensés en Suisse ont augmenté en 2012

En 2012, 196 cas de racisme avérés ont été recensés en Suisse par les centres de consultations spécialisés, un chiffre en augmentation.

banderole racisme crime manif

Comme les années précédentes, les incidents ont été particulièrement nombreux dans le monde du travail (31 cas) et l’espace public (20).

Les onze services de consultations pour les victimes du racisme ont enregistré 18 cas dans le marché du logement et le même nombre dans les milieux de l’école ou de la formation, lit-on dans le rapport publié lundi par l«association humanrights.ch et la Commission fédérale contre le racisme.

Les auteurs de l’étude ont constaté davantage de cas relevés dans les médias: 16, contre 5 en 2011. En revanche, le nombre d’incidents liés à la politique des partis a diminué: trois en 2012, contre 13 l’année précédente.

Au total, les services de consultations ont enregistré 40 incidents de plus qu’en 2011. Cette hausse s’explique notamment par l’augmentation du nombre de centres de consultations qui participent au monitorage.

Davantage de violence

Une fois de plus, les propos racistes sont les situations les plus souvent enregistrées. Leur nombre a passé de 34 à 66 et ils ont principalement été proférés dans le monde du travail (10), le marché du logement (9), les administrations publiques (9) ou l’espace public (8). Les cas de propagande raciste ont par contre diminué.

Davantage d’incidents particulièrement graves ont été constatés l’an dernier. Il y a eu 14 atteintes à l’intégrité corporelle ( 9), 22 menaces ( 8) et trois manifestations ou rassemblements d’extrême droite ( 3).

Gens du voyage

Les discriminations à l«encontre des personnes de couleur restent nombreuses. Les centres de consultations ont par ailleurs enregistré une hausse du nombre des incidents contre les gens du voyage.

Les personnes originaires d«Europe centrale et d«Afrique, mais aussi des titulaires de passeports suisses – dont les auteurs de discrimination raciale pensent qu’ils sont étrangers – ont été le plus fréquemment victimes d’actes de racisme.

Les hommes ont été plus nombreux que les femmes à s«adresser à un centre de consultations. La grande majorité avait plus de 25 ans.

Dans l’ombre

Le rapport note aussi une «évolution positive»: les cas sont de plus en plus souvent signalés non pas par la victime, mais par des témoins. Annoncer un acte de discrimination «reste une épreuve pénible pour les victimes et leurs proches», rappellent les auteurs.

Et comme les cas signalés proviennent pour l’essentiel de villes et de localités proches d«un centre de consultations, on peut en déduire que nombreux sont les actes de racisme qui échappent à toute statistique.

www.20min.ch

Publicités

2 réflexions sur “Les cas de racisme recensés en Suisse ont augmenté en 2012

  1. « Les incidents ont été particulièrement nombreux dans le monde du travail (31 cas) et l’espace public (20). »

    On se moque de nous. 20 « incidents racistes » dans la rue pour toute la Suisse, ce sont des incidents particulièrement nombreux ? Ces chiffres montrent, au contraire, qu’il n’y a absolument aucun racisme en Suisse.

  2. Le racisme des Africains vis-à-vis des Blancs supposés acheter leur drogue ici à Lausanne est en revanche très élevé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s