Actualité/Canton/Etranger/Opinion/Politique/Suisse

«Les Kosovars éventrent les Suisses!»

Le président de l’UDC ne devra en principe pas répondre d’atteinte à la norme antiracisme devant la justice bernoise, en raison d’une annonce affirmant que «Les Kosovars éventrent les Suisses!».

topelement
La commission compétente du Conseil national a refusé mardi de lever son immunité parlementaire. Celle du Conseil des Etats doit encore se prononcer. La demande de levée de l’immunité parlementaire du conseiller national thurgovien émane de la Cour suprême du canton de Berne. En tant que président de parti, Toni Brunner est considéré responsable de la campagne en faveur de l’initiative de l’UDC contre l’«immigration massive».

L’annonce controversée avait été publiée dans des journaux et sur internet en 2011, dans le cadre de cette campagne. Elle thématisait l’agression au couteau subie par un lutteur, candidat sur les listes UDC au Grand conseil bernois, grièvement blessé par un Kosovar.

Deux Kosovars ont déposé plainte pour discrimination raciale à la fois contre les responsables de la publication de l’affiche et contre l’UDC suisse. Initialement, le Ministère public de Berne-Mitteland avait classé la procédure pénale. Mais la Cour suprême du canton de Berne a donné suite à la plainte des deux intéressés et demandé la levée de l’immunité parlementaire de Toni Brunner.

Interprétation généreuse

La majorité de la commission est entrée en matière sur la demande bernoise. Pour elle, il y a bel et bien un lien entre la fonction de président de parti, le mandat de conseiller national et la campagne en question, a affirmé M. Brand. Un refus d’entrer en matière aurait ouvert la voie à un procès.

Pour les personnes portant différentes casquettes, il est parfois difficile de délimiter dans quelle fonction des propos sont tenus ou des actions sont menées, a justifié M. Brand. La minorité a contesté cette interprétation trop généreuse de l’activité parlementaire.

Pas assez grave

Après avoir procédé à une pesée des intérêts, la majorité a ensuite jugé qu’il n’y avait pas lieu de livrer Toni Brunner à la justice. «Certaines simplifications doivent être possibles dans la discussion politique», a affirmé M. Brand.

Pour la majorité, l’affaire n’est pas suffisamment grave pour que l’intérêt public à la poursuite pénale prime sur le droit à l’immunité parlementaire. La minorité a quant à elle estimé en vain que l’immunité est un privilège et que les députés doivent mesurer leurs paroles.

Immunité relative

Les députés sont protégés contre toute poursuite pénale pour des propos tenus en commission ou devant le Parlement par l’immunité absolue. L’immunité relative est limitée depuis le début de la nouvelle législature aux infractions commises «en rapport direct» avec la fonction de député: une procédure pénale ne peut être entamée dans ces cas que sur autorisation des commissions compétentes.

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Toni-Brunner-ne-devrait-pas–tre-inquiete-26501833

Publicités

2 réflexions sur “«Les Kosovars éventrent les Suisses!»

  1. Les Kosovars ont produit un crime inouï à leur arrivée en Suisse, ils ont importé des dizaines de tonnes d’héroïne dans notre pays, faisant chuter les prix de cette merde, empoisonnant et tuant notre jeunesse.
    On ne parlera pas des affaires sordides et ultra-violentes dans lesquelles ils sont trempés.
    Ils feraient mieux de s’écraser et de dire merci.

  2. je vois que vous avez les mêmes racailles qu’en France. Votre chance ? il est plus facile de contrôler vos frontières; Ne vous en privez surtout pas dans quelques décennies vous serez les derniers blancs d’Europe. Tout le reste sera dans les livres d’histoire à la rubrique « Disparition des dernières peuplades d’origine européenne ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s