Uncategorized

Carlos fait recours contre son transfert en prison

Le multirécidiviste de 17 ans qui bénéficiait d’un traitement de luxe fait recours contre son déplacement dans une prison de Dietikon (ZH).

Il y a quelques mois, Carlos (à droite) a renversé un piéton qui a dû être hospitalisé avec une fracture du crâne. Sur la photo, Carlos est avec son entraîneur de boxe thaïe, Shemsi Beqiri.

Il y a quelques mois, Carlos (à droite) a renversé un piéton qui a dû être hospitalisé avec une fracture du crâne. Sur la photo, Carlos est avec son entraîneur de boxe thaïe, Shemsi Beqiri.

L’avocat de «Carlos», ce délinquant de 17 ans pris en charge pour plus de 20’000 francs par mois, fait recours contre le déplacement de son client en milieu fermé. La Cour suprême zurichoise devra se prononcer sur le bien-fondé de cette décision. L’adolescent avait été encadré par des spécialistes dans un appartement à Liestal.

Les juges doivent évaluer «si le changement abrupt de la forme du placement est correct sur le plan juridique et sensé sur un plan pédagogique», écrit l’avocat mercredi. Les autorités judiciaires zurichoises ont annoncé lundi que le jeune homme avait été déplacé en milieu fermé «pour sa propre sécurité» en raison des remous médiatiques autour de son cas.

L’affaire a été révélée il y a dix jours dans un reportage de la télévision alémanique SRF et n’a fait qu’enfler depuis. Le directeur cantonal de la justice, Martin Graf (Verts) a demandé un rapport au procureur des mineurs qui devrait être rendu en fin de semaine.

En prison, puis dans un appartement

Avant d’être placé en milieu «ouvert», «Carlos» avait été détenu en prison et placé en milieu psychiatrique fermé durant près de 10 mois, rappelle son avocat. Autorités et spécialistes avaient jugé son placement dans un appartement de Liestal «très efficace» jusque là, affirme-t-il.

L’avocat déplore en outre que le reportage de SRF n’ait pas pleinement garanti l’anonymat de son client et de son lieu de domicile. Ni lui ni «Carlos» n’ont donné leur autorisation à une diffusion sous cette forme, ajoute-t-il.

Jeune homme poignardé

Multirécidiviste, l’adolescent désigné du nom fictif de «Carlos» a écopé de plusieurs mesures pénales prononcées contre lui par la Justice des mineurs. Durant sa carrière précoce de délinquant entamée à l’âge de 9 ans, il s’est notamment rendu coupable de vol, violences et détention illégale d’arme.

Il y a deux ans, «Carlos» a poignardé grièvement un jeune homme aujourd’hui âgé de 20 ans. Mais au lieu de séjourner en millieu fermé, il vivait ces derniers mois dans un appartement à Liestal, entouré de spécialistes. Dans le chef-lieu de Bâle-Campagne, il suivait des entraînements de boxe thaïe donnés par un ancien champion condamné suite à une rixe.

But de l’opération: sortir «Carlos» de la délinquance. Son coût: 22’000 francs par mois, selon le juge des mineurs. Plusieurs médias alémaniques avancent même le montant de 29’000 francs. L’UDC zurichoise a demandé la constitution d’une commission d’enquête parlementaire (CEP) sur cette affaire.

20min.ch

Publicités

3 réflexions sur “Carlos fait recours contre son transfert en prison

  1. Le monde: quand on sait ce qu’on sait, quand on voit ce qu’on voit… Tant pis ou tant mieux pour le jeune homme, il s’amuse ou non? Quand à l’administration suisse, les suisses qui sont des suisses… on devrait demander à l’UNESCO si la Suisse peut devenir un musée d’histoire naturelle et on expose les derniers suisses qui ont encore des gènes de l’homme de Neanderthal. Quand la vie est un enfer à cause des cons ou des salauds, on réagit comment? On devient encore plus con et encore plus salaud. C’est pour cela, je me suis dit que j’aimerais bien que l’AI me paie tout ce que je veux faire. J’ai arrêté de prendre des neuroleptiques parce que depuis 2009 je ne cesse de prétendre que je ne suis pas atteint de de schizophrénie. Aucun psychiatre ne m’écoute. Santé psychique normale, ça veut dire quoi? Modéré? Le contraire d’extrémiste? Et schizophrène c’est les deux extrêmes? Quand la $uisse ira mieux, ces histoires hallucinantes ou absurdes seront terminées je pense. Je surfe chez Twitter. Dans le monde on rit, on explose, on déteste, on s’amuse. Salutations!

  2. Les commentaires… c’est juste votre sujet de blog et Twitter qui m’intéresse. Je n’écris pas pour figurer dans les commentaires de votre blog mais pour développer une réflexion peut-être avec vous. Je vois aussi des horreurs. Je peux vous montrer des choses encore pire que ce qu’il se passe en Suisse. Toute ma vie j’entends des gens qui se plaignent ou qui se révoltent de la société qui va mal, les drogués, les homos, les étrangers… Ça va, je n’ai pas eu encore de bobos. Plus de peur que de mal. J’espère que vous allez bien. Salutations!

  3. Dernier mot et je disparais pour toujours: Je suis né en Suisse, famille des purs suisses depuis des lustres ou européens (…) C’est notre pays, l’administration, la politique et surtout l’économie qui est malade, pas les personnes. J’affirme cela depuis toujours. Chez moi, il n’y a que la confiture qui est pourrie. Salutations!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s