Asile

Requérants relogés à la Praille pour au moins 10 ans

Devant quitter leur baraquement des Eaux-Vives suite au chantier du CEVA, une centaine de demandeurs d’asile vont déménager dans le futur quartier phare du canton.

Tulipier Morges centre requérants asile

Les requérants d’asile habitants le chemin Frank-Thomas, aux Eaux-Vives, vont être relogés à la route des Jeunes, dans la zone Praille-Acacias-Vernets (PAV). Selon la «Tribune de Genève», la commune de Carouge a accepté d’accueillir 150 places de demandeurs d’asile à moyen terme. Une demande d’autorisation de construire a été publiée.

L’édifice «est prévu pour durer au moins dix ans, voire jusqu’à ce que débute le réaménagement de la zone du PAV, affirme le porte-parole de l’Hospice général, Bernard Manguin. Le bâti offrira de meilleures conditions d’hébergement que le foyer situé à Frank-Thomas». Celui-ci est appelé à disparaître avec le chantier du CEVA.

Pour autant, des recours sont toujours possibles, mais «il s’agit d’une zone où il n’y a pas d’habitations. A priori, cela devrait ne gêner personne», estime Bernard Manguin.

«La Commune ainsi que l’association des habitants de la Praille ont préavisé favorablement ce projet, poursuit le maire de Carouge Nicolas Walder. Il y a déjà un centre de requérants d’asile dans le quartier et cela ne pose aucun souci.»

www.20min.ch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s