Actualité/Canton/Etranger/Europe/International/Violence

Un violeur serbe disparaît avec une compatriote

Une femme serbe s’est évaporée le 12 septembre à la suite d’un rendez-vous avec un violeur qui venait de purger sa peine en prison à Gorgier (NE).

index

Un couple d’Annemasse (F) a lancé l’alerte samedi. Une jeune femme serbe qu’il hébergeait a disparu le 12 septembre. C’est à cette date qu’elle avait rendez-vous à la prison de Gorgier (NE) avec un de ses compatriotes. L’homme avait fini de purger une peine de privation de liberté pour viol. De là, le duo devait rejoindre la région genevoise. Pourtant, depuis, la femme n’a plus donné aucun signe de vie et ne répond pas au téléphone.

Selon nos renseignements, les deux Serbes ont fait connaissance par le biais d’un site de rencontres par internet. Les premières investigations ont été menées ce week-end par la police judiciaire d’Annecy. «La disparition nous semble inquiétante, car on a affaire à un violeur. Mais dès que nous avons constaté que les faits se sont passés de l’autre côté de la frontière, nous avons transmis le dossier à la Suisse», note un policier français.

Les deux Serbes ont-ils décidé de passer un moment en amoureux en se déconnectant du monde extérieur? Ou alors, scénario plus inquiétant, les démons du violeur se sont-ils réveillés? La police cantonale genevoise n’a pas souhaité donner de détails. «Tous les moyens sont mis en œuvre pour retrouver la disparue. Une enquête est ouverte. A ce stade, le Ministère public ne souhaite pas faire de commentaires», déclare Henri Della Casa, porte-parole du Ministère public genevois.

www.20min.ch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s