Actualité/Canton/Etranger/Opinion

Les Gens du voyage boudent le canton de Vaud

Les convois ont été moins nombreux cette saison. «La fermeté a porté ses fruits», estime la police cantonale.

index

«Il y a eu quelques campements illicites, mais cela s’est à chaque fois vite réglé», affirme le préfet Etienne Roy, le médiateur du canton. Il a remplacé, fin juin son ancienne collègue, Pierrette Roulet-Grin.

«La fermeté a porté ses fruits. L’année dernière, la police cantonale a encadré des convois jusque vers les aires officielles. Ils ont compris que dans le canton de Vaud, nous étions prêts à utiliser les grands moyens pour les faire partir», déclare Jean-Christophe Sauterel, chargée de communication de la police cantonale.

En février dernier, la cheffe du Département de la sécurité, Jacqueline de Quattro, a présenté son nouveau dispositif pour limiter les campements sauvages. «Avant c’était assez flou, explique Etienne Roy. Maintenant le préfet peut signer un ordre d’expulsion si le propriétaire n’autorise pas le campement.»

Météo pourrie

Mais comment expliquer que les cantons voisins ont connu eux aussi une saison très calme? Le préfet Etienne Roy avance une seconde explication: «La météo du printemps n’était pas très favorable à des déplacements.» Une impression que confirme Pierre-Louis Rochaix, porte-parole de la police neuchâteloise. «Cette année, la saison a commencé très tard, au mois de mai. D’habitude les premiers convois arrivent en mars.»

http://www.24heures.ch/vaud-regions/gens-voyage-boude-canton-annee/story/20758741

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s