Actualité/Opinion/Politique/Violence

Condamné pour un appel «public» sur facebook à casser du dealer

par Christian Humbert – La page Facebook de Pierre* incitait à venger sa sœur, agressée un soir à Lausanne. Résultat: lui aussi a été puni.

dealer loz

«On n’est pas au Far West!» Le président du Tribunal d’Yverdon-les-Bains (VD) n’a pas du tout goûté les menaces publiques de Pierre, 24 ans. Au lendemain de l’agression de sa sœur à Lausanne, le jeune homme a créé une page Facebook qui incite à une descente musclée pour y déloger les dealers africains. «C’était sous le coup de l’émotion. Ce n’était pas très malin, mais je n’avais pas l’intention de passer à ­l’acte. Ma sœur a quand même été volée et menacée avec un couteau», a-t-il tenté d’expliquer jeudi dernier, lors de son audience. Sur sa page du réseau social, l’appel était clair: Pierre incitait les internautes à «se munir de battes de base-ball et d’autres armes».

«Quinze personnes étaient prêtes à venir»

L’opération était planifiée en septembre 2012, mais les policiers, pas épargnés non plus sur Facebook, étaient attentifs. Ils ont débarqué chez Pierre et le jeune homme a compris qu’il était allé trop loin. Il a retiré sa page et s’est excusé auprès des policiers. Ceux-ci ont tout de même surveillé les lieux de la baston géante le jour J: rien à signaler. «Quinze personnes étaient prêtes à venir, a poursuivi Pierre. Mais je leur ai demandé de ne rien faire.»

Le Vaudois a écopé dans un premier temps de 40 jours-amende par ordonnance pé­nale, mais il a contesté la ­provocation publique. Jeudi passé, Pierre a finalement été condamné à 30 jours-amende avec un sursis de 4 ans. Les 1375 francs de frais sont à sa charge. «Ce n’est pas possible de cautionner un tel appel à la violence sur le Net, a déclaré le président du tribunal. Même si personne n’avait lu ce message, c’est de la provocation publique.» A 17 ans, l’agresseur de sa sœur accomplira, lui, un mois de travaux d’intérêt général pour six attaques.

www.20min.ch/ro/

Publicités

8 réflexions sur “Condamné pour un appel «public» sur facebook à casser du dealer

  1. Et allez, le seul argument des gauchos dans votre genre, qui ne savent que traiter de racistes et fascistes !!

    Ouvrez un peu les yeux ! Aller donc vous promener a Yverdon le soir vers la gare et le jardin Japonais et redites-moi vos impressions !!

  2. Si la police laisse faire c’est qui est plus facile, que de prendre des risques contre les réseaux mafieux et les racailles venues des banlieues françaises. C’est pour cela que l’on voit la police s’en prendre aux automobilistes, bonne poire, qui telle la Holstein de base, nee proteste jamais quand on la trait !!!

  3. Le blog est fasciste parce qu’il dit la vérité? Vous devriez porter plainte contre la Réalité. Vous êtes tellement dans le déni et vous ne possédez plus aucun recul. La soeur de cet homme s’est faite agressée mais il ne faut pas compter sur des simples esprits de votre genre pour défendre notre sécurité. Demain ce sera votre enfant, votre mère ou votre soeur et là vous comprendrez peut-être la réaction de cet homme. Car les sots ne peuvent comprendre un contexte sans en être victimes.

    Continuez donc à crier au racisme, vous complétez à merveille le scandale de cet article où la justice inverse totalement les rôles en punissant ceux qui n’en peuvent plus tout en étant passive et compréhensive avec la racaille.

    • Il y a certainement une voie médiane entre le fascisme et le laxisme ! La police lausannoise laisse proliférer la racaille mafieuse des dealers. Je le dénonce, ça ne fait pas d moi un fasciste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s