Actualité/Asile/Opinion/Politique

Un guichet pour requérants d’asile s’attire les foudres d’un quartier

L’épicerie de l’avenue d’Echallens a été le théâtre d’une manifestion spontanée, jeudi soir. Ouverte il y a moins d’un an, l’antenne semble avoir de la peine à se faire accepter.

EVAM Echallens guichet banderole asile lausanne

«EVAM Collabo»: accompagnée d’un doigt d’honneur grossièrement dessiné, la banderole accrochée jeudi après-midi sur une antenne de l’Établissement vaudois d’accueil des migrants à Lausanne est sans équivoque. Elle montre le ras-le-bol de certains envers l’institution qui s’est installée à l’avenue d’Echallens au printemps dernier. Selon nos informations, une dizaine de manifestants se sont réunis calmement. «A notre arrivée peu après 16h30, tous étaient déjà partis, confirme Jean-Philippe Pittet, porte-parole de la police municipale. Nous n’avons trouvé que les banderoles.» L’officier de presse précise qu’aucune violence ni dégât n’a été commis.

Il n’empêche que le guichet, qui propose un traitement des demandes d’aide d’urgence, crée un certain malaise dans le quartier. Moins d’un mois après son ouverture, il avait été la cible de vandales, qui l’avaient caillassé en pleine nuit. Du côté de l’EVAM, on se refuse pourtant à tomber dans l’alarmisme. «A ma connaissance, c’est la première manifestation de cet ordre observée devant l’une de nos structures, relève Sylvie Makela. On ne peut pas parler de tendance.»

www.20min.ch/ro/news/vaud/

Publicités

Une réflexion sur “Un guichet pour requérants d’asile s’attire les foudres d’un quartier

  1. Soyons claire tout le système est complice, (politique-justice-police) les mafias font venir les faux réfugiés en Europe, (ils vont devenir dealer-toxicos et voleurs), et le système les dispatchent sur tout le territoire suisse et européen, si c’est pas de la complicité ça! L’autre soir, j’appelle la police suite à un problème de violence avec des dealers au pied de mon immeuble, les policiers arrive et la 1ère question, -vous leur avez fait quoi? -vous leur avez dit quoi? Puis, -ils ont cher monsieur plus de droits que nous! Je suis resté sans voix!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s