Economie/Europe/Immigration

Impossible de chiffrer l’aide sociale versée en Suisse aux chômeurs de l’UE

Pour la première fois, le Conseil fédéral chiffre le nombre de ressortissants européens bénéficiant d’une autorisation de séjour sans pour autant avoir trouvé un emploi en Suisse.

asile cointrin

Cela faisait plusieurs mois que Sylvia Flückiger-Bäni (UDC/AG) attendait ces chiffres. En début d’année, elle avait déposé une interpellation auprès du Conseil fédéral pour que celui-ci «calcule» l’impact de la libre circulation des personnes sur l’aide sociale suisse. L’Argovienne avait notamment avancé le fait que certains offices des migrations accordaient des autorisations de séjour de courte durée (moins d’un an) aux personnes qui n’avaient pas encore trouvé d’emploi en Suisse. Théoriquement, les personnes au bénéfice d’un permis L peuvent demander de l’aide sociale.

Selon les chiffres, communiqués récemment par les sept Sages, le nombre de chômeurs européens bénéficiant d’une telle autorisation est passé de 2876 à 4080 entre 2010 et 2012. En 2013, les autorités ont accordé 3238 permis L entre janvier et août. Selon les évaluations de la «Basler Zeitung», ce nombre pourrait passer à 4857 d’ici à la fin de l’année. Le Conseil fédéral n’a en revanche pas été en mesure de déterminer le nombre d’Européens à l’aide sociale. «Les cantons et les communes sont chargés d’accorder ou non une aide aux ressortissants européens. Nous ne disposons donc pas de chiffres précis pour le moment», écrit-il dans une réponse adressée à Sylvia Flückiger-Bäni.

En février, le «Tages-Anzeiger» avait révélé que de nombreux migrants arrivés du Portugal, d’Espagne ou d’Italie avaient trouvé en 2012 du travail dans des domaines faiblement rémunérés. Le quotidien alémanique avait souligné le fait qu’un grand nombre d’entre eux, après avoir perdu leur emploi et épuisé leur droit au chômage, s’en sortaient mieux avec l’aide sociale touchée en Suisse que dans leurs pays d’origine.

www.20min.ch/ro/

Publicités

2 réflexions sur “Impossible de chiffrer l’aide sociale versée en Suisse aux chômeurs de l’UE

  1. Les pires sont certainement les Portugais des gens qui méprisent la Suisse mais qui savent fort bien profiter des aides sociales. En Valais, le député Addor à déposé un postulat dans ce sens.

  2. Pingback: Impossible de chiffrer l’aide sociale versée en Suisse aux chômeurs de l’UE - Les Observateurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s