Actualité/Insécurité

«Je me suis retrouvé face à un cambrioleur albanais dans mon salon»

Un cambriolage a mal tourné la semaine dernière pour deux malfrats, interpellés par un berger belge malinois de la Brigade canine.

cambrioleur

«Il était 2 h 45 du matin vendredi dernier quand, en me rendant aux toilettes, j’ai entendu du bruit au rez-de-chaussée. Je me suis retrouvé nez à nez avec un homme qui se trouvait dans mon salon. J’ai alors crié et le gars s’est enfui par la fenêtre», raconte un habitant de Blonay qui a interrompu le cambriolage. Les faits se sont déroulés dans le quartier de l’Ancien Stand, à l’Est du village de Blonay en direction de Brent.

Ce sont en fait deux voleurs qui opéraient. Ils ont percé la serrure pour s’introduire dans le salon. «Après coup, je me suis aperçu qu’ils ont volé une veste et le sac à main de ma femme qui se trouvaient dans le hall», poursuite le retraité. Ce dernier a prévenu la police. «Elle est arrivée dix minutes plus tard. Encore cinq minutes, et la Brigade canine les rejoignaient.»

Les policiers de la région, de la gendarmerie et les maîtres-chiens se sont alors mis à la recherche des fuyards. Ces derniers ont pris la poudre d’escampette vers une forêt qui se trouve à 300 m de la villa visitée. Les maîtres-chiens ont trouvé une piste et débusqué un des deux fuyards qui se cachait et qui a pris la fuite à la vue des policiers. Après les injonctions d’usage, que le voleur a ignoré, le chien de la brigade, un berger malinois mâle de 3 ans et demi, a été lâché.

« La police a fait du bon boulot » Le canidé a attrapé sa proie à la jambe. Le voleur lui a adressé deux coups de poing. Mais, malgré une incisive cassée, le toutou tenait fermement son os. Dans la mêlée, les deux ont dévalé une forte pente de 30 m. Le chien a momentanément relâché sa prise pour la reprendre avant l’arrivée de ses maîtres qui ont appréhendé l’homme. Remis en selle, le chien a trouvé la piste du comparse qui s’est rendu sans opposer de résistance.

«Vers 5 h du matin, tout était en ordre», se réjouit le retraité, satisfait que «la police ait fait du bon boulot.»

Les cambrioleurs, deux Albanais de 27 et 30 ans, se trouvent actuellement en détention provisoire dans deux prisons distinctes. Le voleur mordu a été préalablement soigné aux HUG pour ses blessures. Quant au propriétaire, il en est quitte pour une belle peur. «J’ai un peu de mal à dormir depuis, mais ça aurait pu être pire.»

www.24heures.ch/vaud-regions/riviera-chablais/

Publicités

Une réflexion sur “«Je me suis retrouvé face à un cambrioleur albanais dans mon salon»

  1. soutien aux suisses qui ont subi ce cambriolage, par cette mafia albanaise qui sévit sur nos pays en toute impunité, grace au statut de demandeur d asile,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s