Immigration/Insécurité/Opinion/Société/Violence

Tribus de jeunes: « racailles » issues de l’immigration contre « fachos » majoritairement suisses

L’agression mortelle résulte d’une guerre sourde entre deux tribus de jeunes. Comble de l’ironie, ce conflit ne concernait pas la victime.

place Bel-Air Yverdon racailles

Les bagarres qui se soldent involontairement par la mort d’un participant, c’est aussi vieux que l’humanité bagarreuse. Mais la mort du jeune Dylan à Yverdon n’appartient pas à ce type d’homicide, résultant le plus souvent d’un échange d’insultes ou d’un compte à régler. Ce meurtre non programmé et lâche d’un mineur par un mineur est un pur produit d’une époque où, chez une partie des moins de 20 ans, la violence, l’intolérance et un tribalisme de pacotille sont la règle.

Ce tragique fait divers résulte, comme le mentionne l’enquête de police, d’un réflexe conditionné déclenché par une marque de vêtements. Dylan avait beau n’appartenir à aucune tribu, sinon celle des jeunes heureux de vivre et des ados bien insérés, il a eu le «tort», ce soir-là, sur cette place Bel-Air d’Yverdon-les-Bains, de porter une veste Lonsdale tout récemment acquise.

Une veste d’une marque connotée «facho» par les «racailles»,

pour reprendre les deux termes génériques utilisés par les jeunes «racailles» elles-mêmes quand elles tentent d’expliquer au journaliste les subtilités communautaires et sociologiques locales.

Lonsdale jacket veste

Et voici la synthèse (la réalité est bien entendu moins schématique) de cette répartition en deux camps de la jeunesse locale, un résumé rendu possible par notre fréquentation trois jours d’affilée de la place Bel-Air, de ses jeunes usagers, de ses voisins, de ses commerçants: cette place, théâtre de la tragédie, est

un territoire «racaille», c’est-à-dire une zone d’Yverdon où tentent de se désennuyer quotidiennement des jeunes majoritairement issus de l’immigration,

plutôt en recherche d’apprentissage, résidant plutôt à Yverdon, écoutant plutôt du rap et s’habillant plutôt dans la tradition hip-hop (même si, répétons-le, tout est plus compliqué, certains de ces jeunes adoptant un look franchement BCBG ou une dégaine à la Justin Bieber).

Quant aux «fachos», du moins dans le langage des précédents, ce sont des jeunes majoritairement suisses, résidant plutôt dans la campagne environnante et se réclamant en fait de différentes tribus aux sympathies politiques allant de l’extrême gauche à l’extrême droite. Du hardcore altermondialiste au skin patriote voire franchement nazillon, en passant par l’amateur de musique électronique se moquant comme d’une guigne de la politique, les «fachos», pas forcément fachos et même parfois carrément gauchos, ont la fâcheuse tendance à privilégier les mêmes marques ou/et modèles de fringues (Lonsdale, Hardcore United, Harrington, etc.).

Dylan Yverdon cuisinier

«Pourquoi cette mort, ici, sur votre place?» demande-t-on aux jeunes de Bel-Air. «C’est un accident, m’sieur. Il voulait pas tuer», nous répond un trio d’habitués des lieux. On exprime notre étonnement face au terme «accident» et on leur suggère donc que

la victime aurait pu être de leur bord, tuée par un supposé «facho». Serait-ce toujours un simple accident? «Ben non, m’sieur, ce serait différent. On le vengerait.»

Il faut insister pour obtenir des réponses plus sensées de la part de ces jeunes qui valent de toute évidence bien mieux que leur réputation de durs qu’ils s’acharnent à entretenir. Les plus âgés, comme Emir, qui affirme s’être occupé du malheureux Dylan ensanglanté avant l’arrivée de l’ambulance, répètent d’ailleurs que ce drame est inacceptable. Les plus matures compensent heureusement en partie l’indifférence des plus jeunes. Car les commentaires des 10-12 ans sont carrément consternants:

«C’était un accident. C’est un type bien, celui qui a tué. Et celui qui est mort, c’était un raciste»,

nous assure un groupe de toutes jeunes filles riant devant le tas de fleurs et de bougies rendant hommage à Dylan. La logique binaire racaille/facho suffit donc à tout expliquer sinon à tout excuser auprès d’une partie des enfants.

Quant à la marche blanche de samedi dernier, elle permettra hélas à l’autre bord, aux «fachos» de gauche, du centre et de droite, de s’approprier ce drame avec plus ou moins de pertinence et de sincérité, avec plus ou moins d’arrière-pensées. Les plus sincères revendiquant légitimement le droit de pouvoir porter les habits de leur choix sans risquer leur peau et les plus opportunistes tentant de démontrer laborieusement que ce meurtre d’un jeune Suisse par un autre jeune Suisse était une conséquence de la politique migratoire, en raison de la nationalité colombienne de la mère du coupable.

marche blanche Yverdon Dylan

Pour prévenir d’autres tragédies comme celle qui a coûté la vie à Dylan, il semble urgent de désamorcer ces dangereux clivages identitaires et de débanaliser la violence. Mais, à défaut de constater un sursaut de l’autorité parentale, à défaut aussi de pouvoir compter sur une subite épidémie de fraternité universelle dans la jeunesse, la balle est dans le camp des institutions. Autorités politiques, police, justice, éducateurs, école… Tous ces acteurs dotés de vrais pouvoirs ont certes bon dos, mais ils seraient quand même bien inspirés de sortir de leur torpeur en rappelant, chacun à sa façon et fermement, que toute violence est intolérable.

www.illustre.ch

relire: 4 jours avant le meurtre d’Yverdon, un autre jeune tabassé car présumé raciste par ses agresseurs

https://sdesouche.wordpress.com/2014/01/21/4-jours-avant-le-meurtre-dyverdon-un-autre-jeune-tabasse-car-presume-raciste-par-ses-agresseurs/

relire:  Adolescent de 17 ans décédé après une agression à Yverdon

https://sdesouche.wordpress.com/2014/01/18/adolescent-de-17-ans-decede-agression-yverdon-belair/

Advertisements

17 réflexions sur “Tribus de jeunes: « racailles » issues de l’immigration contre « fachos » majoritairement suisses

  1. Pingback: Tribus de jeunes: "racailles" issues de l’immigration contre "fachos" majoritairement suisses |Réduit National

  2. Les chiffres parlent depuis peu:
    SANS APPEL…

    Une société en destruction…
    Et que fait on pour enrayer cette croissance exponentielle?

    DROIT DE RÉPONSE D’ÉRIC ZEMMOUR…, suite à sa condamnation.

    « J’aurais, selon les magistrats, dépassé les limites autorisées du droit à la liberté d’expression.
    Je crois savoir ce qu’est la liberté d’expression, a poursuivi le journaliste, citant : Montaigne, Voltaire et Zola, mais, je ne sais pas ce que sont les limites de la liberté d’expression à l’heure actuelle en FRANCE, où se situent elles?
    Qui les détermine ? Comment et au nom de quoi les fixe-t-on ? »
    Comme il vaut mieux parfois une poignée de chiffres plutôt que de longs discours, à vous de juger !!!
    ALLEMAGNE – Plus de la moitié des actes violents des moins de 21 ans sont commis par des Arabes.
    Nous ne pouvons pas nous taire, dit Angela Merkel, Chancelière allemande.

    NORVÈGE – 100% des viols qui ont donné lieu à une plainte en 2008 à Oslo l’ont été par des immigrés « non occidentaux », en majorité musulmans et africains noirs.
    «Ils viennent de pays qui ont un regard sur la femme totalement différent de celui qui règne en Norvège ».
    Ces viols s’accompagnent d’une violence très importante. (Statistiques de la police.). Peut-être faut-il chercher là un des motifs de la tuerie ?

    SUISSE – Plus de 96% des détenus sont des étrangers, en grande majorité musulmans (Statistiques fédérales suisses)

    FRANCE – 90 à 98% des détenus sont de religion musulmane.
    Rappelons que pour avoir osé dire que la majorité des trafiquants est noire ou arabe, une réalité connue de Eric Zemour, le journaliste s’est fait condamner pénalement.

    La FRANCE, ce beau pays d’accueil où les Français n’ont même plus le droit de dire de tristes vérités qui dérangent le gouvernement actuel…

    ESPAGNE – 89% des détenus sont musulmans.

    ITALIE – « les chiffres et les faits sont incontestables, nous avons aujourd’hui en Italie plus de 55 000 détenus parmi lesquels plus de 52 000 étrangers, arabes et africains noirs.

    65 % d’entre eux sont mis en examens mais seuls 35 % sont condamnés.
    Il faut donc accroître la mise en oeuvre des mesures d’expulsion pour les étrangers condamnés à des peines inférieures à deux ans» (Syndicat autonome de la police pénitentiaire)

    Si vous êtes d’accord : transmettez … sinon… continuez à dormir avec votre porte fermée à double tour !
    Et priez pour qu’il ne vous arrive rien !
    Réveillez-vous avant que le méfait soit accomplis.

    • Toute l’histoire est bien plus compliquée que juste des statistiques vides de sens. Pourquoi serait-ce les immigrés qui seraient majoritairement auteurs de ces violences ? (Je vais parler de la France, chaque pays a des circonstances différentes.) Peut-être parce que les immigrés n’ont pas le choix de s’installer dans des cités, proches de ce qu’on pourrait appeler des « ghettos », et que là-bas la haine et la violence est omniprésente. S’ils avaient les moyens d’atterrir en plein Paris et de donner une éducation correcte à leurs enfants, je pense que le taux de criminels « étrangers » baisserait nettement déjà. Bref ce n’est qu’une partie minuscule du problème, mais j’ai un gâteau à manger.

      • Ah non!! Votre explication Bisounours ne tient absolument pas. Un exemple très concret : je vis avec mes filles collégiennes et lycéennes en plein Paris qui plus est assez touristique, à 20mn d’un métro. Mon quartier compte de nombreux logements sociaux presque exclusivement occupés par des familles issues de l’immigration (africaine et maghrébine). Donc, ce n’est pas une cité pourrie isolée, sans transports en commun et elle est en plein coeur de ce qu’on appelle un bassin d’emploi. Et bien, c’est l’enfer : deal en pleine rue, tapages diurnes et nocturnes, agressions. L’école en Zone d’Education Prioritaire est un enfer pour les enfants Français de souche (violence, racisme anti-blanc, équipes pédagogiques qui ne maîtrisent plus rien, un niveau scolaire qui se détériore d’années en années pour toucher le fond). Et pourtant la Mairie de Paris organise des colos, des sorties toute l’année, toutes sortes d’activités. On croule sous les gymnase, les associations de quartier, etc…. Alors, le coup de la cité déshéritée, ça suffit!!!!! Le problème est ailleurs!!!

      • @Olivier:
        PAS d’accord du tout: ce que vous dites est une insultes aux nombreux migrants « corrects », qui bossent, éduquent leurs enfants et leur apprennent le respect des autres et du pays. En les excusant, on créée l’amalgame qu’on croit combattre, en disant qu’ils sont tous de la mauvaise graine…ma famille a vécu le déracinement, et croyez bien que personne n’aurait eu l’idée de sombrer dans la délinquance.

        Non, le souci est que, par peur de passer pour racistes, on a accepté ce qui aurait dû être fermement condamné: une non-volonté d’intégration et des revendications culturelles ahurissantes (et pas du tout religieuses, d’ailleurs: l’exemple criant de mauvaise foi puisque le Coran exige que ses croyants vivent selon le mode de vie de leur pays de résidence mais ne demande nullement aux femmes de se couvrir les cheveux).

        Et après, on s’étonne des scores de l’UDC, du BNP britannique ou du FN français…perso, je comprends la peur exprimée, car une population qui apporte des problèmes évidents ET qui a souvent beaucoup plus d’enfants que la moyenne, c’est tout sauf un gain pour les pays concernés. On parle des années 30, beau point Godwin…mais oui, on s’en rapproche, à force de jouer à l’autruche comme nos politiques de l’époque.

    • Oui, très instructif. Dommage que pour le cas suisse, Monsieur Zemmour ne se soit pas appuyé sur les vrais chiffres de l’OFS publiée sur son site. De ses 96%, on tombe à 74% publié réellement par l’organisme. Je n’ose pas fouiner pour les autres pays, du coup.

      Une source ? Ici ! http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/19/03/05/key/ueberblick/wichtigsten_zahlen.html

      Ah oui, on découvre aussi que 95% de la population carcérale suisse est constituée d’hommes. Il serait peut-être aussi grand temps d’expulser la gente masculine des frontières helvètes, car responsable de la quasi-totalité des crimes entraînant une peine de prison.

    • Prenons le cas des chinois. Quand ils arrivent en France ils ne sont pas + riches que les arabo-musulmans. ils n’en parlent pas mieux la langue.
      Et pourtant on n »en voit pas en prison, ni lever leur fesses au milieu de la chaussée pour avoir des pagodes, il n’y a pas de bouddismophobie car on ignore (et on s’en fout) ce qu’est le vrai bouddhisme (confucianisme, taoïsme, etc) tant ils n’en parlent pas en public. Ajoutez à cela que leurs enfants réussissent, pour la plus part, très bien à l’école de la république. Que la police, les pompiers, les ambulances et tous les petits Dylans du monde entrent sans problème dans leur quartiers et vous comprendrez le fléau qu’est l’immigration arabo-musulmane.
      Cher Olivier, ce qui précède peut être transposé à la Suisse, je n’en doute pas un instant. Et à l’Allemagne si tu veux. Non? Aux USA, Canada, Australie, bref à tous les pays d’immigration. Non plus? Descends sur terre mon ami!

  3. @ Olivier si t as un lit a leur proposer te gênes pas ! quel angélisme c est chou ….
    Quant a Nico ne sois pas dupe les chiffres on juste été baissé avant les votations faut pas rêver les gars on passe pas de 95 a 74 en un claquement de doigt ….. mais si y a encore des naïfs pour croire les chiffres …..

  4. Moi se que je trouve inadmissible c’est les préjugés des medias ont sur le monde entier. Car lonsdale n’est pas une marque raciste car c’est une marque de boxe et le style musical hardcore a était creer contre le fachisme et le racisme donc avant de parler vérifiez l’histoire et vos sources. Car dans ce genre de soirée on a de toute nationalité et Cela fait depuis plus de 15 ans que l’on se bat pour que ce préjugé s’arrête.

    Pour la marque lonsdale elle a était créée par un boxeur noir et c’est pas parce qu’il y a NSDA que c’est une marque raciste car les vrai initiales sont NSDAP.

    A PAR ÇA

    C’est domnage pour ce jeun homme qui n’a rien demander et qui est parti trop vite.

    J’espère que les personnea qui lui ont fait au temps de mal soient jugé correctement.

    REPOSE EN PAIX

  5. les cousins suisses, ils vous reste encore une chance de conserver votre liberté face aux torrents de fachistes colonialistes subsahariens qui déferlent. Vous etes la sentinelle de l’Europe, la dernière vraie démocratie du continent. Ne vous laissez pas envahir comme nous l’avons fait nous anciens Francais, désormais Mohicans sur notre propre terre.

  6. Ça doit bien faire 30 ans maintenant que ces marques sont connotées.

    Je prie que Dylan repose en paix, mais je ne peux que constater qu’il en faut pour porter ce genre d’habits dans une ville qui pue l’immigré sur des kilomètres.

    En arrivant par le train, on a déjà les bandes de dealers, les flics ne font rien.
    Après on a les petits cons de racailles dans toute la ville.
    Après encore les gauchistes antifa qui se croient amis de gens qui les égorgeraient au nom de leur religion.

    Yverdon, c’est avec Lausanne et Genève, des Babylone des races, des melting pot de crasse ou le Suisse de souche n’a plus sa place.

    J’espère que mes compatriotes comprendront ce a quoi on arrivera si l’immigration continue ainsi. Mais peut être faut il passer par uen situation pire la pour qu’enfin les gens se rendent compte que tout est ethnique et que rien ne changera sans la prise en compte de ce fait la.

  7. A quoi bon toute cette violence .je viens de m apercevoir que je connaissais ce jeune je suis encore plus bouleversé.je suis maman moi aussi que font les autorités dans tout ça où va t on ci on ne peut plus laisser nos enfants sortir en ville en plein après-midi.Et ou s ont les parents de ces jeunes en quête de sensations fortes ? Je trouve que ce jeune dout être jugé comme un criminel.A la fin on est touts un peu racistes et alors on va pas s entretuer pur autant !!!

  8. Vous allez les virer vos politiques pourris et corrompus oui les Suisses ?

    Ces gens là doivent être arrosés de fric moyen-oriental . Choqué d’avoir vu de gros loukhoums vautrés dans les beaux hotels de Genève et Lausanne accompagnés de femmes drapées et momifiées

  9. Pingback: Chasse aux fachos: les agresseurs agissaient en surnombre, attaquaient par surprise et frappaient la tête | Suzy Desouche

  10. Pingback: Yverdon: Venue à l'aide, la police est attaquée par des mineurs - Les Observateurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s