Actualité/Etranger/Europe/International/Opinion/Politique/Suisse

Tous xénophobes ?

A tous ceux qui se lamentent depuis hier après-midi, qui clament partout leur honte d’être suisses, ce pays de xénophobes, il serait quand même bon de rappeler la réalité.

loup bergerie chakal illustré 3

La Suisse est le grand pays de l’immigration, loin devant tous les autres pays européens. Plus d’un tiers de la population suisse est issue de la migration, 2,4 millions de Suisses il y a deux ans. Une ville comme Genève avait 189 000 étrangers sur une population de 470 000 personnes, soit 40% d’étrangers fin 2012, et pourtant, elle a voté massivement hier contre l’initiative de l’UDC. Quelles villes européennes peuvent se vanter d’être aussi ouvertes ?

En proportion, la Suisse accueille deux fois plus d’immigrants que les Etats-Unis. Pour trouver plus ouvert aux immigrants que la Suisse, il faut aller jusqu’à Singapour. La France qui aime nous faire la leçon n’est même pas dans les 25 pays qui accueillent le plus d’étrangers. Elle accepte 200 000 immigrants légaux par an, contre 80 000 en Suisse, malgré un territoire exigu et une absence quasi totale de logements libres dans les zones les plus industrialisées.

proportion d'étrangers en pourcentage de la population

proportion d’étrangers en pourcentage de la population

A partir du milieu des années 80, il y a plus de gens qui sont venus s’installer en Suisse qu’en Australie ou au Canada ! Durant la seule année 1992, 129 000 personnes sont arrivées en Suisse. Et si le statut de saisonnier tant décrié était clairement un scandale, il a malgré tout permis à 7 millions de gens de travailler en Suisse entre 1948 et 2002, dont un demi-million de femmes allemandes et autrichiennes. En 2011, la Suisse abritait 14% de citoyens d’autres états membres de la communauté européenne, alors que l’Allemagne n’en avait que 3%. Mais c’est clair, la Suisse est un pays de xénophobes, dont il faudrait avoir honte. Je ne sais pas dans quels fantasmes, je cherche encore.

http://blogs.rts.ch/la-vie-est-belle/tous-xenophobes/

Vous voulez savoir ce qui se passe vraiment en Suisse?

Suivez ce blog www.suzydesouche.tk

ainsi que le compte twitter.com/suzydesouche

Votre Suzy

Publicités

115 réflexions sur “Tous xénophobes ?

    • Faut quand-même savoir que parmi les « étranger » en Suisse, on compte aussi des personnes nés dans ce pays il y a 40, 50 ou même 60 ans. Des personnes bien intégrées donc. Dans d’autres pays comme la France, ces gens-là font partie des « français ». Les statistiques sont donc à re-penser!! Si toute la 2ème, 3ème génération des personnes immigrés pouvaient recevoir un passeport Suisse, on compterait bien moins d’étranger…

      • c’est juste, si on donne la nationalité à tous les étrangers, et bien il y aurait moins d’étrangers en suisse!
        Pardon pour ce raccourci un peu spectaculaire mais c’est ce que tu dis!!!

      • Il ne parle pas de tous les etrangers, ils parlent de ceux qui sont nes en dans le pays, et qui ailleurs acquierent automatiquement la nationalite. C’est tres pertinent, bien au contraire.

      • Pas tout à fait d’accord! En effet, certain « étrangers » de 2ème ou 3ème génération ne sont pas devenus suisse ou suissesse, là on est d’accord, par contre, il faut savoir que pour beaucoup c’est un choix qu’ils ont fait…..et là qu’on vienne pas me dire le contraire, car j’en connais plus d’un! C’est vrai, que c’est plus logique de ne pas adopter la nationalité du pays qui t’as vu naître et y vivre, au détriment du pays d’origine de tes parents, ou tu vas qu’en vacances!!!!! Après chacun son choix mais bon! Donc pour moi les stats ne sont pas du tout à repenser, par contre ce qui pourrait l’être, en tout cas dans certains pays de l’union, c’est bien le système d’intégration…..!

      • Oui, c’est juste… les Etats-Unis puisque l’article les cite, ont le droit de sol, donc naissance si on naît sur leur sol…. Les chiffres cités ci-dessus mériteraient peut-être d’être posés sur une même base… or ce n’est pas possible puisque comme plusieurs l’ont fait remarquer l’acquisition de la nationalité n’est pas tout à fait la même partout ! en France également, un enfant né d’un étranger né en France acquiert automatiquement la nationalité française à sa majorité… bref… et les chiffres oublient un petit pays, ressemblant à la Suisse par sa taille, le Luxembourg… en 2010 combien de pourcentage d’étrangers ?! 43 %… intéressant n’est-il pas ?! 😉

      • Un étranger qui a un permis C en Suisse peut avoir le passeport Suisse, seulement il faut le demander, sinon tu peux rester avec le permis C jusqu’a la fin de ta vie. C’est l’administration Helvétique qui est comme ça. En dépit de ce qu’ont crois, beaucoup d’étranger ont soutenu le vote. Et oui, pour avoir 23% d’étranger sur notre territoire on est forcé de les coudoyiez en tans q’amis ou collègue. Nous ne sommes pas du tout raciste. Comme des êtres nous nous défendons… comme les louves qui protège ses petits et son territoire. Tout simplement….

      • Je ne connais pas exactement combien de temps il faut résider en Suisse pour avoir la nationalité mais je suis certain que ça tourne autour des 10 ans, maximum 15, et que c’est raccourci pour les enfants nés dans le pays. Il est donc totalement faux lorsque tu parles de personnes de 2 eme ou 3 eme génération. (à moins qu’ils en fassent le choix…) Certe la naturalisation est plus complexe à acquerir qu’en France. Pour le reste; CHUT!

      • En faite, c’est bien juste ce que tu dis:
        il y a deux pays qui me viennent directement à l’esprit: l’allemagne connait la ius soli (Tout le monde né en Allemagne est allemand, mais seulement depuis l’an 2000, donc cela fait une petite difference), et la France la ius soli double (seulement si un de tes parents est également né en France l’enfant recoit automatiquement la Nationalité) mais en faite, pour ces statistiques, on s’en fout!
        Car en suisse, seul 4% des étrangers sont nés en suisse, donc restent 19% d’étrangers….
        Et le Luxembourg, oui, certe, à 40% d’étranger, mais il ne faut pas comparer pommes et poires: le Luxembourg est quasiment une cité-état. Et Urbanisé à plus de 90%…
        Donc faut plutôt le comparer au taux d’étrangers du canton de Genève, qui est à (….tambours….) 40% félicitations 😉

      • Au sujet de la naturalisation, et en parlant de mon cas personnel: je suis ressortissant d’un pays voisin (UE), arrivé en Suisse quand j’étais bébé (ma maman, à l’époque permis B, n’avait pas le droit d’accoucher en Suisse! C’étaient les années post Schwarzenbach), j’ai effectué toute ma scolarité en Suisse (jusqu’au niveau universitaire), je paie depuis toujours mes impôts en Suisse (et volontiers, puisque j’ai eu la possibilité de faire des études, de bénéficier d’un bon système de santé, etc…) et pourtant j’ai toujours rechigné à demander la nationalité helvétique, alors que je suis totalement intégré, j’ai une meilleure connaissance de l’histoire et des institutions que bon nombre de « bons Suisses », j’ai épousé une Suissesse… Je me sens Suisse!
        Pourquoi? Et bien simplement parce qu’il faut au moins 2 ans depuis le jour du dépôt de la demande, passer par d’innombrables tracasseries administratives avant d’obtenir le précieux sésame rouge à croix blanche.
        Regardons de près ces fameux 23%: combien de permis C (permis d’établissement longue durée)? Combien parmi ceux-ci, enfants de 2ème ou 3ème génération? Combien sont peut-être plus Suisses que les Suisses eux-mêmes?
        Je ne suis qu’un simple « non-citoyen », ça aurait été peut-être plus facile si j’avais été sportif de haut niveau (polémique vaguement hors-sujet, je sais, mais un peu représentative).
        Quoi qu’il en soit, mon sentiment est toujours celui d’un « citoyen de 2ème classe », ayant nombres de devoirs, mais très peu de droits civiques.

    • Dans les fabuleuses années 90…au temps bénit des quotas… Taux de chômage moyen en Suisse: 5% (VD7%, GE8%) !

    • La suisse ne privera jamais une personne d’avoir ses propres croyances, mais je pense qu’on devrait interdire les personne comme toi a écrire ce genre d’anneries.

      • C’est exact, La suisse ne privera jamais une personne d’avoir ses propres croyances.
        Contrairement aux musulmans qui prônent l’élimination des mécréants !

      • Tout à fait d’accord avec toi Kenji, le propos de michel pourrait s’apparenter à de la xénophobie de la vrai

      • On commence par des clichés et on fini pas faire des amalgames pourri, je prend un exemple tout simple : sodom et gomore dans la bible. Si ça ce n’est pas de l’élimination de mécréant en masse… les muslim qui respectent les autres religion yen a pleins et ya des intégriste partout aussi faut arrêter maintenant.

    • Vous commencez serieusement à m’énerver avec ce genre de propos!!! Il y a des bons musulmans en Suisse. Des personnes qui se sont adaptées à ce pays et il y a des (désolé du terme)a-ruti comme vous qui ne mériterait pas de vivre avec ce genre d’idée. On ne vous a rien fait, on veux juste être tranquile. On vous a rien demandé. Si ça continue je vais me plaindre. j’en ai marre :@

  1. Quand je vois la merde qu’est devenue Genève, avec les multiples bandes d’immigrés « français » qui y trainent, je me dis que les Suisses ont bien raison.

    Bravo à Laurent Fabius qui ne respecte pas la souveraineté de la Suisse.

      • Mais pfffffff!T’as pas de mémoire!!La terre tournait avant l’europe et tournera bien après…C’est juste que la majorité des pays membres ont vu leur économie s’arrêter…En 1992,on aurait dû y adhérer…Heureusement, les bourbines nous en ont empêcher!Je les remercie du fond du coeur!Mais quelle blaague!Qui aurait deviné qu un jour, l Europe soit dans une telle Merde?… Le seul pays qui tienne cette Europe moribonde c’est l Allemagne… Mais jusqu’où seront-ils prêt à se serrer la ceinture pour sauver tous incompétents? Je pense que ce vote, sur le long terme va forcément bouleverser qqch, et réveiller ces pays qui se sont endormi à peine leur adhésion UE en poche ! Tous les pays correctement gouvernés sont capables d inverser la tendance, et ce n’est pas à nous ni aux travailleurs de ce pays de payer l incompétence gouvernementale de tous ces pays… J’ai vraiment l impression de revivre David contre Goliath: on nous avait tellement dit que notre non adhésion à l UE serait le début de notre agonie, et 20 ans après, on se porte bien mieux que la plupart de nos voisins européens…! Ce vote veux dire qu une chose : on nous avait dit max 8000 travailleurs par année, on en est à 80000!Stop ! On arrête les abus qui ont fait couler tous ces états et chaque pays doit commencer à prendre ses responsabilités ! C’est pas à nous, non membre de l UE à vous trouver une solution… Il faut que chacun y mette du sien, qu on travaille tous ensemble, main dans la main car c’est ensemble qu on y arrivera… Mais quand tu déconne, il faut qu’on te le dise, on est partenaires, pas assistant social… Et c’est pas à nous, minuscule pays à devoir trouver des solutions à des pays qui font X fois notre superficie… Point ! Je me suis fait licencié et remplacé par un parisien… Je n’ai rien contre ce parisien, mais si son gouvernement incompétent et irresponsable avait fait ce qu’il fallait pour créer de l emploi et être sérieux et compétitif, on n en serait pas là… Ce qu il faut comprendre chère Natalia, c’est que ce qui se passe ailleurs sur notre planète, aura forcément une incidence chez nous… Et c’est pas en fermant les frontières que ça ira mieux mais en bousculant ces grosses nations endormies sur leurs acquis sociaux, les forçant à réagir qu on va y gagner… Car si on laisse ce climat se détériorer, ça va forcément mal se finir… Et je pense que nous avons un beau pays, que nous prenons de bonnes décisions dans pas mal de domaines et que ce n’est pas un hasard si nous sommes aujourd’hui là où nous sommes… Et si la France, l Espagne, l’Angleterre, l’Italie, le Portugal et la Grèce sont là où ils en sont, ce n’est pas un hasard non plus…
        Et vu les sondages, si ces autres pays pouvaient enfin dire ce qu’ils ont sur le cœur, certainement qu’ils voteraient comme nous…

        Tient, des liens intéressants au passage:

        http://www.saphirnews.com/Angleterre-des-primes-pour-les-fonctionnaires-expulsant-le-plus-d-immigres_a18272.html

        http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20120809.OBS9365/crise-etat-des-lieux-des-pays-europeens.html

        ABE!
        Et les étudiants, avant de vous mettre à chialer, commencez donc par travailler pour de vrai…Vous verrez que quand vous êtes sur-qualifiés mais que vous vous faites remplacer par un type qui a un CAP qui lui a prit 2 ans, qu’il a le même cahier des charges, ça vous re-mets à votre place!
        Pour idée, dans mon entourage, je suis le SEUL à avoir un CFC dans le bâtiment…Par contre, je connais 6 architectes…Cherchez l’erreur!!!

        P.S: l’espèce d’abru.i qui a réussi à sortir le sujet de l’Islam et des minarets:on a voté simplement pour dire Stop. Quand tu vis dans un pays qui n’est pas le tien, comporte-toi comme si tu étais un invité…Respecte ton hôte, ses traditions… Si tu ne l’aime pas ou si qqch te déplaît chez lui que sa maison ne te plaît pas, quitte-le…Simplement…Commence pas à lui refaire la peinture et lui péter des murs parce que tu trouve que ça te correspond plus… Point!

      • Avant de parler d’un sujet qu’on connaît pas ou très peu, la moindre des choses c’est de s’informer. Après si tu veux être un horrible réactionnaire UDC, c’est une autre histoire mais alors ne parle pas de bourbines. Tout le bien que je te souhaite, c’est qu’une fois que notre pays ait fermé ses frontières et soit devenu une île au centre de l’Europe, tu ailles en personne faire des boulots comme éboueur, balayeur, etc. Le chantier c’est une bonne planque, mais je pense que tu es trop idiot pour assurer. Si jamais, je suis suisse, étudiant, ET je bosse dans un endroit où il y a env. 80% d’étrangers, ça se passe très bien.

      • @Bastien Jean

        « Avant de parler d’un sujet qu’on connaît pas ou très peu, la moindre des choses c’est de s’informer. »

        1.Je ne suis pas un horrible réactionnaire UDC…J’en ai marre qu’une certaine élite nous dise quoi faire alors qu’ils ne sont absolument pas touchés par le phénomène!

        2.Tu es exactement tout ce que je pense de cette élite: t’es Etudiant, tu me prends de haut et tu ne démontre rien, pas de liens, que dalle!Bravo!

        « tu ailles en personne faire des boulots comme éboueur, balayeur » – « Le chantier c’est une bonne planque, mais je pense que tu es trop idiot pour assurer. »

        3.Il n’y a pas de sot métier! J’ai fait du nettoyage, du démménagement à 17.-/h!Tous ces métiers que tu as cités sont nécessaires au bon fonctionnement de notre société…Pour qui te prends-tu?!
        ça se voit direct que tu n’es jamais allé sur un chantier, car me sortir : le chantier c’est une bonne planque…^^ On voit l’INEXPERIENCE de Môsieur! Vient seulement me donner des leçons..Je n’ai que 32 ans…Et je n’ai commencé la vie active que depuis l’âge de 17 ans…

        4.On ne parles pas de fermer les frontières mais de réguler la situation par des quotas : renseigne-toi! Les USA font déjà ça…
        Définition Quota:Pourcentage, proportion prédéfinie.
        Définition Régulation : Fait de contrôler, de réguler un mouvement ou un mécanisme.
        Réguler : synonymes.Synonymes contrôler, modérer.

        Ou sinon y’avait cette possibilité:

        http://www.rtbf.be/info/monde/detail_gb-des-primes-pour-les-fonctionnaires-qui-rejettent-les-immigres?id=8177200

        C’est hypocrite à souhait, mais c est « Europeenement »admissible…Je trouve notre choix bien plus franc et moins pervers…

        5.Que tu travaille avec 80% d’étranger, grand bien te fasse! La seule chose, c’est quand tu te feras remplacer par ces même personnes, tu auras certainement une toute autre vision…

        « L’expérience est une lanterne que l’on porte sur le dos et qui n’éclaire jamais que le chemin parcouru. »Ne me parles pas d’expérience tant que celle-ci ne t’es jamais arrivée!

        Je comprends juste que les débiles n’ayant qu’un simple CFC en poche, catégorie dont je fais partie, espèrent simplement arrêter de se faire remplacer par des frontaliers et venir ainsi gonfler les rangs du chômage…Et que retrouver ces même frontaliers un peu partout, HUG, office des impôts,etc commence juste à bien faire…Comme si on avait personne d’assez qualifié pour faire leur job…Tous les »petites mains »du bâtiment,de l’industrie,vente,etc…Sont directement concernées par ce texte et ce sont elles qui manquent cruellement le plus à la Suisse…Mais continuons d’ouvrir nos frontières! Et quand, suite au chantier du CEVA, de grandes entreprises générales de la place sont en difficulté dû au dumping de VINCI et que la possibilité que cela finisse par mettre plus de 100 personnes au chômage, cela laisse entrevoir une certaines conception de l’avenir…Seulement pour certains..On parles forcément pas des Bachelors et autres Masters…Qui lorsque eux seront touchés, c’est que la base aura déjà bien morflé et sera moribonde…Je ne pensais pas être un jour concerné par le dumping,pas moi! Pour moi, je voyais la Suisse comme le pays des bisounours, des traditions, de la paix patronale, etc…Jusqu’à cette humiliation ultime de se faire remplacer par un parisien qui sera payé moitié moins…Soit!J’ai pas demandé à baisser mon salaire après près de 6 ans de bons et loyaux services, j’aurais dû!mais si on me propose d’emblée 72’000.-/année,(Je dois pas être aussi idiot finalement si on est prêt à me donner autant pour m’avoir!) je vais pas cracher dessus!Les Suisses sont prêts à faire des concessions…Moi le premier, mais qu’on arrête de me dire qu’en suisse, on ne trouve pas tel ou tel profil professionnel!! Et puis j’en parles, écœuré autour de moi…Et il s’avère que je ne suis de loin pas le seul!! Qu’on remplace gentiment poste pour poste des personnes formées ayant un CFC par des personnes ayant un CAP..(CFC:3-4 ans/CAP:2ans) Nivellement par le bas…Bravo! Qu’on met tranquillement des Européens aux poste clés RH pour faire le nettoyage!C’est clair qu’un Allemand qui va acheter un meuble IKEA 30% de plus que chez lui va pas bien comprendre cette différence s’il ne connaît absolument rien de la conjoncture Suisse! Du coup, il comprend pas pourquoi payer 2000.- un appart, 150.- sa place de parc, 380.- d’assurance maladie et 200.- de nourriture quand lui reçoit comme salaire à peine de quoi payer tout ça…Je simplifie mais c’est ça!Je l’ai vécu!C’était mon supérieur et il s’est fait licencié 4 heures après moi….et remplacé par un Français de France centrale…! Deux ressortissants Européens se disputant une place de responsable qu’un Suisse aurait pu avoir si on avait bien voulu le chercher…C’est beau l’Europe!Y’a qu’à voir dans quel état elle est actuellement et je n’ose pas imaginer ce que nous serions aujourd’hui si nous y avions adhéré, adhésion encouragée et appuyée par une certaine élite »éclairée »de l’époque, comme toi, qui ressort la même rengaine aujourd’hui, déçue ne pas pouvoir continuer à nous mettre des dragées Fuka à la posologie Européenne et ce, à tour de bras, si j’ose dire!

        Donc, tu as bien raison,Bastien Jean, je ne parles que de ce que je connais et de ce que je vois, de ce que j’ai vécu…Je t’ai mis assez d’exemples je crois…Et si à tes yeux encore embrumés, je ne suis qu’un pauvre réactionnaire UDC, alors soit!
        Je compte sur toi pour me dire exactement ce qui, selon toi, va nous arriver…Toi qui es si intelligent et tellement supérieur pour ne pas faire éboueur ou balayeur….

  2. Bravo les Suisses !

    Maintenant que j’ai dit cela (et je ne le redirai pas), je passe à un autre sujet :

    il serait temps de faire progresser votre site sdesouche, non ?

  3. L’ Europe tremble car elle sait que notre vote signifie le début de la fin pour eux et que leurs dirigeants non élus se retrouveront un jour ou l autre derrière les barreaux au mieux pour eux …. car le mal qu ils auront crée ils le payeront cash ! soit par un renversement de l Europe soit par une remise en question totale de leurs part .

    • C’est déjà fait ! Le secret bancaire a disparu en Suisse ! Ras de bol du Diktat de Bruxelles ! Vive la démocratie directe ! La seule au monde on dirait ! Vive la Suisse !

      • « l’égoïsme des descendants d’immigrés », bien vu!! Immigrés d’hier ou d’aujourd’hui, rien n’a changé sur un plan éthique… Et xénophobe ou pas là n’est pas la question, le triste problème étant la régression, le replis sur soi, la fermeture des frontière comme « solution » pour endiguer un chômage qui n’existe pas encore…

  4. J’espère que la sortie de Angleterre de l’UE aura lieu; cela permettra peut-être enfin aux peuples des autres pays membres de se libérer, s’ils le désirent, de la gouvernance irresponsable de Bruxelles! Cela dit, même sans cela, l’effondrement de l’Euro est plus que probable! Je vous laisse imaginer la suite!

    • Moi qui suis un Français authentique, de souche, indigène , je suis exaspéré, comme vous, par cette fausse « France » dont vous parlez à juste titre, donneuse de leçons aux Suisses. En fait, c’est vous qui avez des vrais leçons de démocratie à nous donner. Ici, en France, le pouvoir, depuis longtemps n’appartient plus au peuple français, mais à une caste cosmopolite sûre d’elle-même et dominatrice des médias, qui nous écrase beaucoup nous autochtones, et nous interdit de penser différemment d’elle, de ses intérêts.

      • Je suis en partie d’accord, mais il faut aussi voir le problème autrement : l’UDC en Suisse contrôle également la presse via Blocher, les campagnes médiatiques (SGA) sont bien plus efficaces que celles de la gauche, la propagande mise en place par des journaux comme le Matin et la rubrique « Faits Divers »sert directement de fonds de commerce à l’extrême droite, etc. Après on vit mieux en Suisse c’est clair mais est-ce qu’on est plus heureux?

    • Entièrement de ton avis!! Et encore heureux que la Suisse ait refusé l’adhésion à cette Europe totalement ratée, sinon notre économie serait largement diminuée, à l’image de nombreux pays d’Europe!! Quant aux petites réactions d’étudiants qui n’ont pas encore eu droit au chômage et aux 1001 postulations pour des emplois et des appartements, vivement que vous entriez dans la vie active et nettement moins drôle de ce système financier qui bénéficie à tous sauf aux suisses! Et pour info, avant de m’enfermer dans les cases « racistes » « nationaliste » « fermée d’esprit » j’ai fait des études universitaires, en Suisse et dans des pays étrangers, n’ai aucun problème avec les étrangers, et ai des amis de toutes nationalités. Je vois simplement que le bus est plein, il n’y a plus de place!!! Et tant que les pseudos élites de ce gouvernement ne le verront pas, et persisteront à vouloir augmenter la population de Genève à 1 million, la situation ne s’améliorera pas.

  5. « La France qui aime nous faire la leçon  »

    Toujours le même discours, pas marre de faire « cosette » ? le pauvre petit suisse et le méchant francais !

    pis si il y a un probleme c’est toujours de la faute de l’étranger.

    cette misérable europe à tant besoin de la suisse et vous etes tellement forts !

    • Veux, veux pas… Chez nous le peuple a voté et c’est comme ca.
      Je suis « fort surpris » des réactions des politiques et média de nos pays voisins se voulant pourtant grand porteur de démocratie un peu partout dans le monde.

      Un de ces jours ils vont surement découvrir des armes de destructions massives en pays Helvète.

  6. « Quand je vois la merde qu’est devenue Genève, avec les multiples bandes d’immigrés « français » qui y trainent, je me dis que les Suisses ont bien raison. »

    ces personnes seront malheureusement toujours là, encore une fois vous n’avez rien compris à ce vote. Et oui les Suisses sont xénophobes mais sans doute par plus que nos voisins.

  7. Je suis content de voir que 50.3% du peuple suisse a « les couilles bien accrochées » pour lutter contre cette plaie qu’est l’immigration de masse…

    A une époque, c’était gérable, et tant mieux, puisque je suis moi-même issu d’immigrés russes, mais maintenant, on ne peut plus gérer les flux migratoires…

    • Tu me fais marrer avec tes arguments vides de sens.. En quoi l’immigration est une plaie? est-ce que tu peux dire qu’il y a un immigration de masse? Il faut parfois arrêter d’avaler les arguments des partis politiques jouant uniquement sur la peur et les remettre dans le contexte actuel.

      La Suisse n’a aucune difficulté à absorber l’immigration, les taux de chômage sont plus bas que lors des décennies passées. Et comment cracher sur un des facteurs qui a permis à la Suisse d’avoir une telle prospérité depuis une cinquantaine d’années? Allez dire aux entreprises agricoles suisses de ne plus enrôler de saisonniers, vous verrez combien de produits locaux vous pourrez encore vous permettre.

      Et pour ton « A une époque c’était gérable », sache que les arguments des partis conservateurs n’ont pas changé! Apparemment c’est l’égoïsme des descendants d’immigrés comme toi qui fait maintenant peser la balance de leur côté. Mais bon, tu as le droit d’avoir ta propre opinion, Dieu merci, et de continuer à vouloir remettre en cause les institutions qui t’ont accueilli!

      • Ah bon, je travaille dans le tourisme depuis des années, titualire d’une matue et d’un brevet fédéral, mon salaire brut se monte à 3660.-Chf, et ceci après avoir travaillé 4 ans à la même place. Je ne me fais pas augmenter car ma collègue responsable de guichet italienne gagne 3200.- et est très contente……donc quand tu parles d’arguments vide de sens c’est toi qui m’fait marrer!

  8. Hate de connaitre le secret bancaire entre les états-unis et la suisse, et après ça vous comprendrez ce que ça fait, vous faites les fachos, mais vous êtes bien contents de venir vivre en france oou y faire vos courses, faut rajouter faux-culs de base aussi, profitez bien vous pourrez bientot plus 😉

      • C’est ça répond a la seule chose à laquelle tu es capable de répondre… Tu es clairement pas au courant de la situation tu es juste un rageux aussi raciste que les gens qui ont voter pour cette loi.

        Qui plus est le secret bancaire entre la suisse et les USA? Mais fait moi rire la France et les USA on lancer des procès a la suisse a cause du secret bancaire, tu es définitivement pas au courant de ce qui s’est passer ces dernières années ni dans ton pays ni dans le notre alors ferme la a tout jamais tu te rendras service.

      • D’ailleurs parlant de ta fierté je l’ai retrouver a coter de ton cerveau et de ta dignité que tu as perdu en manquant de te taire.

      • c’est bien de faire acte de présence mais si c’est pour dire rien je pense que tu peux aller mourir la gueule ouverte sa fera pas grande différence, bonne soiree a toi et bonne chance parce que être dans les pompes de quelqu’un d’aussi stupide que toi sa doit pas être évident tout les jours.

        Tu voulais l’ouvrir sur un sujet politique parce que sa te donne l’impression d’être un intellectuel ou un conspirationniste qui imagine des lien entre le secret bancaire suisse et les états unis, jte fist fuck la poire cher amis et sa te coupe le souffle et c’est totalement normal.

        Reviens quand tu auras vraiment quelque chose a dire sinon tais toi car t juste entrain de te rendre d eplus en plus ridicule.

    • @dam: si je comprends bien votre pensée, il y a des hélvètes qui quittent la Suisse pour venir s’établir en France? Je croyais que c’était plutôt le contraire, non? Quel intérêt de quitter la Suisse pour gagner moins et payer plus d’impôts?

      Si je vous comprends à nouveau bien, les commerçants français vont prochainement refuser l’argent des suisses qui viennent faire leurs courses en France? Quel non-sens!! Depuis quand les commerçants refusent de l’argent. Sans compter que ces même commerçants peuvent se permettre de vendre leurs marchandises à un prix plus élevé que dans le reste de la France?

      Je n’adhère du tout pas au résultat de ce scrutin (bien que je le comprenne), mais je respecte le choix de mes compatriotes. Par contre, forcé de constater que si c’est pour accueillir des gaillards de votre trempe, les dépositaires de cette initiative populaire avait raison: autant que vous restiez où vous êtes si vous n’êtes pas résident en Suisse.

    • Alors toi tu as manqué juste une bonne occasion de te taire. Tu parles des suisse qui vont faire les courses en France? Et les français alors ne viennent- ils pas travailler chez nous pour un meilleure salaire? Alors le gros faux cul de base c’est toi qui écrit ce commentaire comme un ignare de base. Après ils se plaignent qu’on ai des mouvement anti frontalier vous faites des reportage ou vous nous traitez de raciste parce que on vous appelle « frouze » dois-je vous rappeler aussi que les francais sont les premier a donner des surnoms aux autres pays: roastbeef rital yankees schleu et j’en passe. Alors avant de l’ouvrir la prochaine fois tu regardes un peu par toi même et tu vas pas répéter ce qu’une autre personne a dis c’est bien trop facile. Et de toutes manières on voit bien que tu sais pas de quoi tu parle.

    • Si des Genevois vont habiter ou acheter en france c’est parce que leur salaire ne leur permet plus de se payer la vie Genevoise.
      Si leur salaire ne leur permet plus, c’est parce qu’il ont le choix entre une paye de misère ou bien le chômage.
      Si on les paie une misère c’est parce qu’ils sont en concurence avec des frontaliers qui sont heureux de ce même salaire.
      Je ne les blâme pas ces chers fronta’, quand je vois ce qu’on appelle un salaire en france…
      Et pour l’employeur suisse, le choix entre un francais super content, motivé et un suisse qui fait la gueule, ben ouais, j’embauche le francais , pareil.
      Perso je pourrais toucher au minimum le double de mon salaire pour le même travail d’ouvrier en france, je n’hésiterais pas une seconde.
      Comment serais-je accueilli là bas, je laisse planer le mystère …

      Je travaille dans une grande entreprise nord vaudoise avec une grande majorité de frontaliers, certains sont humbles et admettent profiter d’un système qui leur est favorable et que si ils devaient retourner en france ils devraient dire adieu à la maison et à l’Audi (c’est cliché, mais pas tant ).
      Ils font bien leur travail, sans rouspèter et c’est un plaisir de collaborer avec eux.
      Mais certains aigris, qui ralent à tout va, sur les salaires, les augmentations, sur la CMU, sur Hollande, les horaires de travail, les congés paternité, les bouchons à la douane …
      Je les invite à retourner d’ou ils viennent, peut être qu’une pénurie motivera un peu les boites à embaucher des suisses et des étrangers résidants sur le territoire à des salaires un peu plus décents.
      Ca relancera un peu le pouvoir d’achat car il y a de plus en plus de mes concitoyens à payer les factures en début de mois et attendre impatiemment le prochain pour pouvoir payer les rappels de celles qu’ils ont repoussées.

      Que mes collègues soient du coin, ou bien d’Evian, Pontarlier ou Morteau, honnêtement je m’en fiche tant qu’ils ont le respect de leur situation privilègiée face leurs collègues Suisses et un minimum d’humilité.
      Je trouve même plaisant d’avoir cette diversité sur mon lieu de travail, je me plais à bosser avec des gens du monde entier résidant sur les deux pays.

      Mais cette minorité de râleurs là, j’en peux plus, ouste !!

      Bien à vous 🙂

      PS: Et merci à « certains » de relire les définitions de fachos, racistes et tout ces petits noms pas très reluisants dont ils nous traitent sans distinction en ce moment.
      En plus c’est un aveu d’ignorance du fait que la majorité francophone (romande) à voté NON.
      Qu’ils apprenent le suisse-allemand et aillent manifester à Berne, ça leur fera les pieds.
      Etre Suisse et me faire traiter de Facho ou de raciste par un francais, HAHA, je trouve ça assez poilant 😀

  9. Quelle honte de parler des permis F… ces saisonniers qui travaillaient pendant 9 mois, sans voir, ni femmes et enfants!!! Vous seriez heureux vous?

  10. Juste pour revenir sur les chiffres, je remarque quand même que l’article compare le taux d’étrangers en différents pays. ça ne sert pas à grand-chose, il est juste naturel que ce taux soit plus haut en Suisse, pour des raison géographiques (dans un territoire plus restreint, les zones frontalières, où se mélangent le plus les populations, occupent une surface plus grande du territoire. A la limite, la Suisse n’est presque formée que de zones frontalières. La proportion d’étrangers y est par nature plus élevée. Je ne pense pas que mes concitoyens soient tous xénophobes, mais l’initiative était calibrée pour mettre de l’huile sur le feu. Hop! une petite initiative udc et on se lâche tous! D’ailleurs les Suisses entre eux se lâchent aussi bien. Disons que ça soulage sûrement certains, mais après une semaine, il faudra commencer à penser sérieusement à la suite, parce que si la clause guillotine tombe, ça va beaucoup moins rigoler. Par définition la démocratie nuit aux minorités et nos minorités sont souvent romandes et urbaines. Je les comprends de s’énerver un peu puisqu’elles ont beaucoup à perdre, alors même que les cantons ruraux n’ont pratiquement rien à gagner avec cette initiative….

    • Vous parlez de  »territoire plus restreint » mais dans ce cas des pays comme l’Autriche, le Luxembourg, la Belgique ou encore les Pays-Bas devraient aussi être concernés non ?! Et regardez sur le graphique où se trouve la Belgique (si les chiffres sont justes bien sûr) …

  11. C’est pas être xénophobe que de vouloir ce protéger. je comprend tout a fait les suisse et respecte ce choix, j’aimerais simplement que les français soient aussi ferme et capable aussi de crier tout haut ce qu’ils pense. faut même dire que je pourrais presque les jalouser: ils ont la chance d’avoir un gouvernement qui leur demande leur avis. nous ils partent du principe que comme on les a élu (du moins une partie de la population) alors ça leur donne le droit de faire ce qui leur semble bon sans nous concerter.
    Ouai, je suis français, et je suis 100% d’accord avec les suisse, ils se protègent et ils ont raison, faudrait qu’on fasse un peu comme eux, la France ça devient déplorable et les politique nous prennent tous pour des vache a lait et des ignare incapable de comprendre les choses politique. en attendant, nos dirigeant sont pété de tune, le français crève la dalle, comme a la révolution française. mais est ce qu’on arrivera a la refaire notre révolution..

    Vive les suisse, au moins eux, ils ont encore la voix et les couilles pour la lever. C’est nous qu’on devrait faire pareil en suivant leur exemple. les français ralent tous mais personne ne fait rien.

    En attendant, les suisse on des finance et vivent bien, les français crèvent la dalle. alors qui c’est le plus con… le suisse qui défend son steak ou les autres qui en veulent un bout..

    Bref. je suis qu’un simple salarié pere de famille qui bosse comme un creuvar toute la journée pour gagner un con de smic et compter les euro en fond de poche dés la seconde quinzaine du mois et encore, j’en connais des pire.
    alors ne critiquez pas mes fautes, mon soit disant manque de culture, ne me traitez pas de facho etc etc etc, j’en comprendrais que la moitié et j’en aurais rien a faire. ma voix est celle de beaucoup beaucoup beaucoup de français, surement les plus nombreux, mais ceux qui dégustent trop pour avoir l’énergie de perdre du temps a critiquer connement ceux qui ont le courage qu’on n’a pas.

    Mais pour les jaloux, soyez patient, un jour, ça va péter, mais ça fera mal, tres mal.

  12. C’est bien joli tout ces chiffres , mais dans les 23% d’étrangers combiens on le permis C? Combiens sont né ici même? Pas sûr que si on prennent tout ceux qui sont né en France (le droit du sol contrairement à la Suisse…tu nais là-bas t’es Français, chez nous mm après 20 générations t’es pas Suisse) ils sont si loin dérrière, idem pour les autres pays.
    En plus il faut aussi rappeler au gens que c’est les endroits ou la proportion d’étranger est le plus faible que l’on à voté contre cette immigration. Les grandes villes ou il y a tout ces étrangers et ces « fameux problèmes » votent à chaque fois contre ces lois xénophobes, car il ne sert à rien de se cacher derrière des chiffres, l’appenzellois qui a voté oui il le fait pas pour une autre raison hein…
    Après je vois que la plupart des Français qui l’ouvre après notre votation sont quasiment toujours à côté de la plaques, ils essaient de mettre toujours une relation entre nous et leur pays… Je vais rappeller d’autres chiffres : 23% d’étrangers en Suisse, 1er pays sur l’innovation, 3,5% de chômage, plus de 100000 emplois vacants (je suis dans la construction, on ne reçois jamais de candidatures d’un Suisse pourtant on manque de personnel et ça paye bien…)en 2010 40% des nouvelles entreprise étaient créé par des étrangers(donc ils créé des emplois) bref un pays qui tourne sacrément bien…Alors l’UDC avec Freysinger en tête (un prof d’allemand, pas très bon en économie quand on l’entends parler) veux faire du mieux..mais le mieux c’est l’énemie du bien! Alors tout ce que l’on nous prédis de mal ne vas pas arriver à mon avis, mais on va y laisser 2-3 plumes faut pas rêver..rêver contrairement aux Suisses aux chômage qui croient que cette votation va leur retrouver un emploi, là on peut commencer à rigoler sur ce points.

    • Bien dit, et désolé pour ma rage hier mais bon on est tous pareils au final, on s’insulte on passe notre temps a causer des problèmes qu’à trouver des solutions, je ne voulais pas généraliser, j’hbaites près de la frontière, j’aimes beaucoup la suisse, mais j’évites certains habitants suisse (tout comme certains français) plutot pour leurs comportements que par le fait d’être suisse. Désolé d’avoir été agressif hier, c’est votre pays et vous avez votre mot à dire c’est vrai, et surtout je respectes le fait que ce pays écoute le peuple. Le gouvernement français devrait en faire autant….. Mais ne vous faites pas berner par l’U.E, résistez 🙂

  13. Faut quand-même savoir que parmi les « étranger » en Suisse, on compte aussi des personnes nés dans ce pays il y a 40, 50 ou même 60 ans. Des personnes bien intégrées donc. Dans d’autres pays comme la France, ces gens-là font partie des « français ». Les statistiques sont donc à re-penser!! Si toute la 2ème, 3ème génération des personnes immigrés pouvaient recevoir un passeport Suisse, on compterait bien moins d’étranger…

    • Tu sais de quoi tu parles toi sa fait plaisir 🙂 (et ça n’a rien de sarcastique)

      Juste un truc sur les gens qui insulte les frontaliers je suis d’accord qu’on devrait pas faire ça c’est juste s’abaisser a un niveau pas terrible. Mais faut aussi retourner l’echequier et voir le nombre de frontaliers qui nous insultes ou on parfois un comportement un peu exécrable juste parce que ils ont la fiertés française. Aussi l’appelation frouze je peux comprendre qu’elle est peut être vexante pour des français mais bon quand moi je vais en France tout le monde m’appelle le ptit suisse. et ils le font avec le grand sourir en croyant que c’est drôle, je trouve ça aussi très vexant et j’en ait ras le cul parce que quand je les appelle frouze ils se vexent et eux trouvent ça moins marrant d’un coup.

      Et oui en effet il fut une époque ou les scooter francais n’avaient pas de plaque d’immatriculation donc le nombre de français qui venaient en suisse et faisaient absolument n’importe quoi sur la route ou encore pire sans qu’on puisse les retrouver après c’est de la qu’on dit que les frontaliers foutent la merde, c’est peut être plus le cas aujourd’hui mais c une idée qui finalement est restée ancrée dans les mœurs genevoises. Dans ma jeunesse la seule fois ou on m’a sorti un couteau a Genève pour essayer de me braquer, le mec est reparti sur un scooter sans plaque. donc tu vois on dit pas ça gratuitement mais ya du vécu derrière les propos que je tiens.

      Et personnellement je préfère faire ça au cas par cas, ya des salopard des deux coter de la frontières. et moi aussi il m’arrive de traiter un suisse de sale seutch. Je suis née a Genève ma famille a squatter le pays pendant 30 ans avant d’être naturaliser et j’ai 0 pour cent de suisse en moi donc loin d’être animer par quoi que ce soit de nationaliste, juste un petit métèque qui fait son constat. il y a des gentlemans en suisse et ya des gentle frontalier un concept qu’un ami essaie de développer et il s’en sort a merveille. donc voila on peu pas être amis avec tout le monde non plus car ya des enflures de suisse comme des enflures de frontaliers.

      Donc pour conclure je cite Robin Williams qui dis :  » suck on that cigaret my darling life is shit get to know this. »

  14. Je suis franco-suisse, je suis assez content du fait que la suisse romande ait majoritairement rejeté ce vote presque inutile car il ne va pas changer grand chose. On parle de sujets parfois à côté de la plaque, pourquoi tout les fachos ( oui y en a plein en suisse romande quand même, j’ai pas peur de le dire j’en connais plein d’ailleurs ) laissent éclater leur rage contre les frontaliers?!?! Le vote régulera l’immigration massive, et les permis seront délivrés selon l’offre de travail. Donc si on réflechit un minimum on voit de suite qu’il y aura toujours besoin des frontaliers francais à Genève ( main d’oeuvre qualifiée et motivée) et que ces abrutis finis du MCG n’ont rien compris… S’ils veulent moins de bouchons qu’ils prennent un vélo ou se taisent à jamais!

    Maintenant, vous savez très bien que l’insécurité… Faut arreter de prendre les gens pour des cons, y aura toujours des délinquants, c’est pas ce vote qui changera la donne. Vous imaginez bien ces petits suisses allemands terrorisés des campagnes genre uri schwytz unterwald qui sont xénophobes, qui votent comme des porcs et qui sont ultras nationalistes, qui ne voient d’ailleurs que très peu d’étrangers, comparé à Genève, Bâle et Zurich, où il y a le plus de diversité. Pour info rappel, l’UDC est un parti d’EXTREME DROITE ! Au même niveau que le FN ! Donc oui j’ai honte pour la suisse, non pas du vote car il ne change rien, mais j’ai honte de voir ces réactions déplorables qui sont vexantes à la longue, « y en a marre des frouzes, regarde le bordel qu y a en france! » « Bande d’étrangers qui foutent le bordel blabla mais vos gueules! Vous vivez à quelle époque?!?! C’est comme ça aujourd’hui ! Vous devriez plutot être fier d’un pays qui a su absorber des générations entières de portugais, italiens, espagnols, français, turcs balkaniques etc etc … Relevez la tête, arretez de vous comparer à la France tout le temps (c’est horrible de vivre sous les crachas et les insultes des suisses tout les jours sans qu ils s’en rendent compte, le pire c’est biensur pendant les coupes du monde…), arretez de voter UDC, ouvrez un peu les yeux sur Freysinger et regardez de l’avant, vers une suisse multiculturelle et vous vous sentirez enfin mieux, et moi aussi.

    • Juste un rappel. Il n’y a que 50,03% de suisses qui on accepté cette initiative.
      ALORS ARRÊTER DE PARLER D’UNE SUISSE XENOPHOBE.
      J’habite un village à la frontière avec la France.
      Je vois défiler des centaines de voitures avec des plaques étrangères, chaque matin et chaque soir. Certain respecte nos lois et réglementations. Mais une minorité et là, je parle des frontaliers s’en foutent.

  15. Peut etre qu’il y a plus d’etrangers en Suisse parce que ceux ci ne sont jamais naturalises. Vos chiffres sont en fait trompeurs, ils ne revelent qu’une chose, non seulement la Suisse ne veut plus d’etrangers mais en plus elle ne naturalise pas ceux qu’elle a.

    • Ce n est pas tot a fait correct, beaucoup d immigrés ne veulent pas se naturaliser , ce fut mon cas, jusqu à l age de 50ans, j ai 62 ans maintenant, et arrivé en Suisse à 11ans.
      Je vodrais ajouter qu au 23 % d etrangers qui résident en Suisse , il faut ajouter
      300000 frontaliers qui viennent uniquement travailler.
      La Suisse n est pas un pays raciste.

    • En effet Kermit, si l’on regard dans le graphique de statistique en Suisse https://www.bfm.admin.ch/content/dam/data/migration/statistik/auslaenderstatistik/2013/auslaenderstatistik-2013-08-f.pdf
      on constate que 65,7% ( soit presque 2 étrangers sur 3) sont des « établis ».

      Pour l’exemple : En France après cinq ans tu peux déjà demander la naturalisation (en plus accordée bcp plus facilement) alors qu’après cinq ans en Suisse tu peux dans le meilleur des cas obtenir un permis d’établissement (cinq ans ininterrompu), Il faudra 12 ans en Suisse pour déposé une demande dont l’issue est incertaine et semée d’embûches (sauf en cas de mariage avec un Suisse ou la nationalité peux être obtenue de manière facilitée après cinq ans). De plus la France accorde un droit du sol, qui permet à tout enfant né en France même de deux parents étrangers de devenir français sur simple déclaration à ses 18 ans, voir même à 13 ans sur demande de ses parents.

      Donc, chez nos voisins, nos « établis » soit 2/3 de nos étrangers n’apparaîtraient pour leur grande majorité simplement plus dans les statistiques d’immigration.

      Il faut donc comparer ce qui est comparable. Les chiffres d’étrangers en Suisse sont gonflés (presque triplés) par rapport aux réalités prise en compte chez nos voisins. La Suisse n’est donc pas championne de l’immigration comme l’extrême droite veut nous le faire croire.

    • J’aimerais toutefois rappeler que, même s’il n’y a pas de droit du sol en Suisse, la naturalisation est facilitée pour les générations suivantes. Déjà, en tant qu’immigrant, un étranger peut demander sa naturalisation après 10ans de vie dans le pays (voir 5 ans si marié avec un/e Suisse). Donc, un majorité d’étrangers de longues dates dans le pays ne « veulent » pas devenir Suisse pour ne pas perdre leur identité nationale. La naturalisation est un choix personnel (d’ailleurs, beaucoup refusent de la faire trop tôt, car ils ne veulent pas aller servir dans l’armée de milice en Suisse).
      Je pense donc qu’il faut aussi relativiser les commentaires sur ce sujet et remettre l’église au milieu du village. N’oublions pas que beaucoup ont des racines profondes avec leur pays d’origine et et certains pays ne reconnaissent pas la double nationalité.

      • Rustych. ta remarque est intéressante, mais il y a deux trois détails a préciser.

        Primo, la demande de naturalisation c’est possible après 12 ans et pas 10. c’est un détail, mais soyons précis.

        Secundo, « nos étrangers » ne sont certes pas si différents de ceux qui s’installent chez nos voisins, alors pourquoi ceux-ci demandent-ils beaucoup plus la nationalité que ceux-là ? La réponse est vite trouvée : si tu discutes avec les étrangers de longue date (pour ça il faut en avoir dans ses amis 🙂 ) mais aussi avec des naturalisés, tu vérifieras sans peine que s’il ne demande pas la nationalité ce n’est nullement par attachement à leur culture et nationalité, mais bien parce que la procédure en Suisse est décourageante pour beaucoup. Et beaucoup de naturalisé ont attendu beaucoup plus longtemps que nécessaire par crainte d’être refusés…

        Tertio, être astreint à servir dans notre armée de milice et un cadeau d’introduction que tous ne désire pas de la même manière 🙂

        Quarto, la question de l’interdiction de la double nationalité est trop anecdotique pour peser dans les statistique. Seuls trois pays au monde la refuse totalement et seuls trois autres partiellement. (Six autres n’accordent pas de mandat politique à un double national, mais ça ne concerne de toute évidence guère ceux qui émigrent définitivement en Suisse).

        En conclusion, oui notre manière de comptabiliser les étrangers est très fortement influencée par nos pratiques en matière de nationalité et font que nos chiffres ne peuvent absolument pas être comparés sans autre aux chiffres de nos voisins.

    • Ton article n’apporte rien à la discussion. Le pourcentage d’étrangers élevés en Suisse n’empêche pas les Suisses d’être vus comme xénophobes. Ton article démontre même que les étrangers sont acceptés à contre-coeur, alors que l’économie suisse, rappelons-le une centième fois, dépend entièrement des immigrés. Renseigne-toi avant de mélanger de faux arguments à des chiffres aléatoires

  16. 1) Un des facteurs qui fait qu’il y a beaucoup d’étranger est que la naturalisation est très difficile.
    2) La suisse c’est petit. Et du coup tout le territoire ou presque est proche de la frontière. Forcément l’attraction des pôles économiques ne tiens pas compte des lignes de frontière.
    3) Faut arrêter on va pas se prendre pour Mère Teresa et l’Abbé Pierre parce-qu’on accueil des étrangers. On fait pas la charité ils ont bossé tes 7 millions de gens entre 48 et 02.
    Ce petit air d’autosatisfaction me donne un peu la gerbe, de même que l’ensemble de ton blog Suzy.

  17. Excepté notre lenteur administrative, excepté un certain primate nommé CB, excepté nos lois trop clémentes, excepté nos avantages sociaux, et si le monde était musique : orientale, asiatique, africaine, océanique, européenne, ou simplement chanter juste ou faux, elle serait pas belle la vie…

  18. a oui de une chose c’est vrai la suiiiiissssssssssssssse devrais naturaliser
    les enfants,d’office comme ça ils ne saurait pas des immigres,sens papiers par ce que ce le seule pays ou si naître et ont doit demandée sa nationalité,ou ça naturalisations,quel pays……………………..

  19. ahahah lol je suis Suisse et j ‘habite Genève tous ce que je peux vous dire c’est que depuis qu on a ouvert les frontières c’est la merde ça baissé les salaires en général mais les prix toujours aussi haut le problème avec l ‘Europe c est qu elle fonctionne pas comme un grand pays chacun et de son cotè ca marchera jamais par exemple qui sait qui irait travailler en Pologne personne gagner 200-300 euros c ridicule donc c’est clair que personne n’ira la bas par contre le polonais c est clair qui vas vouloir venir en France suisse ect.. et vu qui sera payé moins cher ca fait baisser les salaires de tout le monde donc je suis pas pour ce concept de Lue pt qu ‘un jour ça marchera mais j en doute et niveau
    immigration en Suisse ya de quoi rien que Genève ya plus 170 nationalité après faut pas venir nous dire qu on est des facho ect…

    • Qui irait travailler en Valais? En plus ils envahissent Genève! Va au bout de ton raisonnement! Sortons de la confédération!

  20. Tous ces commentaires sur la xénophobies en Europe, me remue. Le statut de pays tampon qu’a la Suisse, montre combien c’est difficile de vivre en bonne intelligence, car je crois qu’il faut le rappeler que chaque Suisse est un étranger dans son propre pays, vu le nombre important d’étrangers originaires du monde entier (170 autres pays rien qu’à Genève). Donc, il y a toujours un étranger qu’on aime et un autre un peu moins. Les contingents ne doivent pas être discriminatoires, et préférer un étranger plus qu’un autre. C’est ce que je crains, avec la votation du 9 février. Il risque d’avoir des Suisses plus Suisses, et des Suisses moins Suisses, en se basant sur des critères développés par l’extrême droite. Déjà, les romands ont la conscience nationale moins développée, si on en croit l’UDC. C’est vraiment inquiétant que l’on puisse tenir ce genre de propos en public, sans que personne ne bronche.

  21. 868 millions de personne meurent de faim dans le monde, selon l’ONU 2-3 milliards de personnes n’ont pas accès a l’eau portable…. Je suis d’accort que nous aidons beaucoup mais alors continuons et soyons fière de notre pays pour cela. hélas je n’ai pas suivit ses votations car je suis en Australie.
    Je pense juste qu’ont à de la chance d’être né en Suisse. Partageons cet chance avec d’autre. Nous avons tous du sang d’immigré.. Je crois juste que les gens ont honte car les propos de l’UDC sont porté sur droite, et que la majorité du pays les a suivis. Et après m’être renseigner un peut plus je pense pas que ses votations vont réellement changer la situation de l’immigration en suisse dans les prochaines années. Enfin a méditer de la chance d’être né dans un pays ou nous pouvons nous exprimer librement.
    Merci pour cet article.

  22. Ces statistiques ne veulent rien dire puisqu’elles ne prennent pas en compte des éléments fondamentaux concernant les étrangers: premièrement, le délai d obtention du passeport helvétique est de douze ans, soit près du double de la majorité des pays européenns. Sont donc considérés comme étrangers des gens établis en suisse depuis longtemps, qui possèderaient la nationalité du pays d accueil s ils étaient dans d autres paS européens. Deuxièmement, la suisse pratique le droit du sang et non le droit du sol concernant la nationalité. En d autres termes, un étranger né en suisse n est pas automatiquement suisse, mais il est contraint de se naturaliser après des années de résidence. Dans certains pays comme la France, il suffit d’y naître pour acquérir automatiquement la nationalité française. Cela diminue drastiquement le nombre d étranger. Ces statistiques se basent sur des critères différent et n ont donc absolument aucune signification. La règle de base pour établir des comparaison est que les critères soient les mêmes. Il faudrait par exemple comparer le nombre de nouveau étranger arrivant dans le pays par année par habitant résident. Ce serait comparable d un pays a l autre.

  23. Je suis Français et travaille en Suisse depuis 10 ans maintenant. La démocratie participative Suisse a parlé. Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à réguler l’immigration. C’est ce que font de nombreux pays et cela ne provoque pas un tel tollé. Les pays bien pensants, dont la France, devraient peut être balayer devant leurs portes…

    • La France, un pays bien pensant? Mon cul oui. La France c’est de m**** sa vaut pas mieu que tous ces arabe et ces noirs qui foutent le bordel en suisse.

  24. Sa me donne envie de déménager et d’avoir une nationalité etrangére juste pour faire ch*er ma famille qui a voté pour cet loi.

  25. Ahalala ces pseudos-intellectuels qui manipulent des statistiques (sans même s’en rendre compte?) et qui déclarent ‘savoir’ avec leur ton condescendant et pseudo-ironique… tout cela pour arriver à des conclusions nationalistes aussi vieilles que la bêtise humaine. Autrement dit: fantastique preuve d’ignorance.

  26. Oui enfin bon, avant de parler d’acceptation il faut peut être parler de nécessité. S’il y a tant d’immigrés en Suisse n’est ce pas simplement que la Suisse en a besoin pour nourrir sa forte croissance ? C’est bien beau d’attirer des capitaux et entreprises internationales à grands coups de réduction fiscale, il faut derrière ouvrir les vannes aux immigrés pour alimenter tout ça, et il faudrait également développer les infrastructures nécessaire tant en terme de logements, que de transports ou de formation des travailleurs.

    L’immigration de masse que vous avez donc accepté par le passé et que vous refusez maintenant est bien due à vos choix. Chose que je respecte totalement s’ils sont assumés !

    Né à Saint-Julien-en-Genevois à la frontière de Genève, j’ai vu ma région se transformer à un rythme bien plus effréné que Genève. Parce qu’à Genève on sait bien accueillir les sièges de multinationales, mais prendre ses responsabilités et construire les infrastructures et logements pour accueillir les personnes qui y travaillent, c’est moins facile à priori… (en même temps vous auriez tort de vous en priver les élus des communes française frontalières sont ravis de jouer à Sim City).
    La situation atteint son paroxysme quand mes amis suisse sont obligés de se loger en France voisine du fait de la pénurie de logements à Genève. Je n’y vois aucun inconvénient à partir du moment où ils jouent le jeu et se déclarent en résidence principale, ce qui n’est toujours pas le cas pour de nombreux helvètes résidant en France… profitant ainsi des infrastructures publiques française sans participer à leur financement : en somme profiter des avantages sans subir les inconvénients (tiens ça me rappel la position actuelle de dire qu’on cesse la libre circulation mais qu’on veut garder les autres accords bilatéraux).

    Au final, ce vote sera peut être positif. Peut être, que vous aller freiner votre croissance le temps d’adapter vos infrastructures, qui ont effectivement beaucoup de retard, ce qui explique les problèmes de circulation effarants du canton. Peut être qu’à l’avenir Genève construira les logements permettant d’accueillir les travailleurs qu’elle attire et de rapatrier les dizaine de milliers ces citoyens qui l’ont fuit. Peut être que les partis populistes arrêteront de tenter d’avorter des projets nécessaire (comme le CEVA) pour désengorger la ville et de pointer par la suite les problèmes de circulation dus au méchant français qui vient lui voler son travail ou sa voiture (mais jamais au gentil suisse qui habite en france et qui lui aussi nourri le flux quotidien de bouchons).

    Heureusement il y a de plus en plus d’ouverture en Suisse, et j’y côtoie des amis remarquables. Cela donne à mon sens tort à mes aïeux qui, de part leur expérience, (sachant que ni mes parents, ni mes grand-parents, ni moi même n’ont travaillé en suisse) m’ont toujours dit de me méfier des suisses (car ils tireront toujours la couverture vers eux et protègeront inlassablement leurs intérêts). J’en connais beaucoup à Genève qui ne sont pas comme ça, car, comme moi, ils ont fait le choix de rencontrer leur voisin plutôt que de le considérer comme un étranger. Ca prouve que les mentalités évolues des 2 côtés de la frontière avec les générations, du moins un peu. Mais Genève… est-ce vraiment la Suisse n’est-ce pas M. Blocher ? Et pour le score du match avec mes aïeux, depuis le 9 fevrier on est revenu à un partout… la balle est à vous !

    • Juste une remarque: pas mal de frontaliers sont bien contents de vivre en France avec un salaire suisse. Je ne suis pas certaines qu’ils iraient s’installer en suisse si ils le pouvaient.

      • Non seulement ils sont content mais c’est souvent pour ça qu’ils arrivent dans la région oui et alors ? ils sont dans leur droit et vous av(i)ez besoin d’eux…

        Mais je connais quelques français qui ont décidés de s’installer en Suisse, mais la majorité cherche la situation la plus avantageuse oui… comme les suisses qui s’installent en France. Tous ça c’est (malheureusement) relativement naturel.

        Ce qui est regrettable c’est les frontaliers qui ne respectent pas les règles du pays où ils s’exportent. Et ces frontaliers (car oui ce sont des frontaliers) ce sont les suisses qui résident de façon permanente en France mais ne se déclarent pas en résidence principale.

  27. Franchement xénophobe est un mot trop fort.

    L’accueil de migrants ? Cela est vrai et a toujours été vrai pour la Suisse. Prend le cas de Genève, tout au long des 15ème, 16ème et 17ème Genève a été peuplée de populations opprimées (guerres de religions, troubles liées à la persécutions de protestants, révocation de l’Édit de Nantes en 1685 pour citer des exemples français). Beaucoup étaient des français mais pas que. Genève n’est pas seulement une ville d’immigration mais aussi une ville-refuge. Ces migrants dont certains se sont installés étaient souvent qualifiés. Ils ont apportés beaucoup à Genève qui s’est, en s’appuyant sur ces compétences nouvelles, spécialisée dans l’édition, l’horlogerie, la finance.

    D’ailleurs, la Suisse n’étant pas un grand pays agricole et encore moins Genève (politiquement), ce n’est pas par la richesse de ses terres qu’elle a pu retenir des populations nouvelles mais bien par son commerce international et ses échanges de services, déjà très actifs pendant le Moyen-Age et la Renaissance.

    En outre, de par ces migrations, Genève s’est constitué un solide réseau de relations avec d’autres villes européennes. Même avant la Réforme (les foires), pendant la Réforme (Calvin le picard mais encore avant lui des missionnaires dauphinois comme Farel et Froment) et après la Réforme. Le commerce international et la finance ont aidé à conforter le réseau de Genève avec les villes européennes et ce n’est pas fruit du hasard si Genève est aujourd’hui une ville mondialisée et mondialement reconnue qui peut se targuer d’avoir un réseau très développé pour une ville de sa taille et surtout sans hinterland (politiquement parlant) !

    En parlant d’hinterland, les territoires voisins, français, on bien profité de ces échanges séculaires. L’apport de compétences nouvelles a été bénéfique pour les échanges et le développement du bassin genevois français (décolletage, agriculture, fruitières…).

    Plus tard, la prospérité économique a attiré des immigrés venus pour le travail qui ont à leur façon enrichi et internationalisé la ville.

    Rappelons que l’immigration et l’ouverture vers les autres est une richesse, non sans tensions certes.

  28. « Une ville comme Genève avait 189 000 étrangers sur une population de 470 000 personnes »
    Et la ville de Zurich a ume populaton. de 3 millions d’habitants ?

  29. Comment se défendre d’être xénophobe en illustrant votre article d’une telle photo!?
    Vous vous contredisez par l’image sans même vous en rendre compte: le loup se cachant dans la peau du mouton….
    Belle image, on devine de suite le fond de votre pensée sur les étrangers…. Oui, la personne écrivant cet article et l’illustrant ainsi EST xénophobe………..

  30. Ce tableau cache deux vérités simples qui font peur aux xénophobes. 1) La Suisse freine drastiquement ses naturalisations, beaucoup plus qu’aucun autre pays cité dans ce tableau. 2) Une moyenne de 5 ans de résidence dans l’un des pays cités suffit pour en demander le passeport, contre 12 en Suisse ! Résultat : la Suisse gonfle artcificiellement son nombre d’étrangers. CQFD.

  31. Cet vraiment un peut stupide tout cela, mais et tu e que nous ne sommes pas aussi un éranger dans cette vie de corruption à bonne antandeure
    Salutations Max

  32. … le mot qui revient le plus souvent sur les messages précédents est XENOPHOBIE… j’ai peut que la plupart de ceux qui l’emploient n’en connaissent pas le sens… ou pire ne comprennent pas ce qui se passe…

    Et je serais curieuse de savoir comment réagiraient tous ces donneurs de leçon s’ils se faisaient souffler leur travail, leur appart ou autres par le gentil français (ou autre) qui accepte d’être payé 25% de moins… et qui peut se le permettre…

    Allez… je m’en retourne tenir ma place au chaud… juste au cas où 🙂

  33. je suis xénophobe pas nécessité, avec ce que je vois autour de chez moi et dans toutes la Suisse, comment faire autrement! OUI les étrangers me font peur, je les vois en nombre partout aujourd’hui! Depuis quelques mois c’est l’immigration massive depuis l’Espagne et le Portugal, le Brésil et tous les pays d’Amérique du Sud! Dans ces populations il y a aussi des mafias, la cohabitation avec toutes les mafias déjà présentes en Suisse va être très explosive! Pays de l’Est, Afrique, Maghrebe, ils se foutent déjà sur la tronche tous les jours! (la xénophobie c’est avoir peur de l’étranger!)

  34. La statistique du taux des étrangers n’est pas complet sans l’information suivante:
    pays PIB$/hab. étrangers
    Quatar 103’000 80%
    Luxemburg 78’000 44%
    Singapur 60’000 38%
    Suisse 46’000 23%
    Donc, ce n’est pas par hasard que la Suisse a accueilli autant d’étrangers et ce n’est certainement pas par xénophilie.

  35. Il ne faudrait pas nuancer un peu cet article ? La naturalisation est très difficile en Suisse ce qui expliquerais (en partie) pourquoi il y a une aussi grande proportion d’étranger en Suisse comparé aux autres pays européen.

  36. Je sais, l’Europe ne peut pas accueillir toute la misère de la planète. Mais elle a le devoir moral d’aller au secours de ce qui est le plus urgent. Et elle se doit de s’occuper du développement sur place des pays qui en ont le plus besoin. Et moi, habitant d’un petit pays ne sait pas ce que la très riche Suisse fait en ce domaine. Et autre chose que j’ai appris dans ma vie, il y a deux façons de mentir, ne pas dire la vérité et puis les statistiques.

    • L’Europe n’a aucun devoir moral d’accueillir des peuplades incapables de s’autogérer.
      Elle ne doit pas s’occuper du développement de ces pays, cela s’appelle du néocolonialisme.
      La Suisse fait déjà trop pour ses pays, alors qu’ils ne le méritent pas.
      Faire venir des gens qui se sont entre-tués chez eux, c’est accepter de prendre en notre sein des problèmes qui ne sont pas les nôtres et qui nous mettent en danger.

      Dois-je rappeler qu’on crevait la dalle en Suisse il y’a moins de 2 siècles, et que nos ancêtres ont créés des villes florissantes en Amérique ? Sans aucune aide ? Que la Suisse est devenu un des pays les plus sûrs et prospère de toute l’histoire moderne ?

      Quand les européens ont migré, ils on apporté un savoir-faire, étaient seul et se sont battus pour revenir riche. Les africains partent sans rien, ne nous servent à rien, et ils n’ont jamais réussi a faire de leur continent le paradis qu’il pourrait être…

      Personne ne nous a aidé, je ne vois pas pourquoi on aiderait des peuples qui vivent dans des maisons en merdes séchées depuis 2000 ans, a moins qu’on s’en tienne à l’Humanisme colonisateur, amenant la civilisation aux races inférieures version Jules Ferry.

  37. Les chiffres parlent d’eux même !…..Aucune leçon à recevoir de qui que ce soit ! La Suisse est et restera souveraine dans ses choix politiques.

  38. Combien d’étrangers NE VEULENT PAS devenir suisses et bien qu’ayant profiter de toute leur formation critiquent la Suisse d’une façon honteuse? Tous ceux qui s’adaptent et respectent nos us et coutumes sans vouloir nous imposer les leurs, sont les bienvenus, les voyous, dealers, voleurs parasites n’ont qu’à retourner d’où ils viennent. J’ai vécu à l’étranger et je ne me serais jamais permise d’imposer quoique ce soit. Si on n’est pas content, on reste chez soi. Savez-vous à quel point l’étranger peut-être xénophobe à notre encontre ? Comment nous considèrent-ils, nous injurient-ils ?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s