Actualité/Canton/Etranger/Insécurité/International/Suisse

Un Ethiopien détourne un Boeing pour venir demander l’asile en Suisse

Un avion d’Ethiopian Airlines s’est posé lundi matin sur le tarmac de Cointrin après avoir été détourné. Le copilote, à l’origine du détournement, a été arrêté. Il voulait demander l’asile politique.

L'avion était détourné depuis son survol du Soudan.

L’avion était détourné depuis son survol du Soudan.

Le pirate de l’air du vol d’Ethiopian Airlines détourné vers Genève lundi matin était le copilote de l’avion. Il était motivé par une demande d’asile politique en Suisse, a indiqué la police genevoise. L’avion devait effectuer la liaison Addis Abeba Rome.

L’homme d’origine éthiopienne, né en 1983, a profité que le pilote parte au toilettes pour s’enfermer dans le cockpit et prendre le contrôle de l’appareil, a indiqué Eric Grandjean, porte-parole de la police genevoise lundi lors d’un point de presse à laéroport de Genève. Il n’avait pas d’armes sur lui, a-t-il précisé.

Sorti sur le tarmac avec une corde

A l’approche de l’aéroport à quatre heures du matin, il a demandé à la tour de contrôle de pouvoir se poser pour faire le plein de kérosène, avant de finalement faire savoir qu’il s’agissait d’un détournement.

Une fois posé sur le tarmac, le copilote a ouvert une fenêtre du cockpit et est descendu de l’appareil par une corde. Il a ensuite été appréhendé par des policiers.

Il a dit se sentir en danger dans son pays et vouloir l’asile politique en Suisse, a encore indiqué M. Grandjean. Il est entre les mains de la police judiciaire et doit être auditionné dans l’après-midi, a précisé Olivier Jornot, procureur général genevois.

Passagers sains et saufs

Les passagers du Boeing 767 sont sortis vers 8h les mains en l’air de l’avion alors entouré de dizaines de policiers des troupes d’élite. Des bus étaient en attente sur le tarmac de même que des pompiers, a indiqué un photographe de Keystone sur place.

Le vol ET702, qui effectuait la liaison Addis-Abeba-Rome, a été détourné alors qu’il survolait le Soudan.

Identité du pirate

L’Ethiopie tentait encore lundi matin de déterminer l’identité du pirate. «Nous ne savons pas encore qui est derrière le détournement et qui est ce pirate», a indiqué le ministre éthiopien de l’Information, Redwan Hussein, à l’AFP. «Notre ambassadeur sur place essaie d’obtenir des informations auprès de nos passagers», a-t-il ajouté.

www.lematin.ch

Advertisements

3 réflexions sur “Un Ethiopien détourne un Boeing pour venir demander l’asile en Suisse

  1. Ce garçon a été fini à l’urine… Son vol initial se posait à Rome. Il lui suffisait de se poser, de claquer la bise aux hôtesses et de prendre le train ensuite pour venir jusqu’à Genève. Et d’entamer son parcours de demandeur d’asile. C’eut été moins compliqué non ?
    Ils m’étonneront toujours avec leur côté « comment faire compliqué quand on peut faire simple ? »…

  2. Fini a la pisse oui. Parce que faire le criminel pour rentre dans un pays qui les expulse dans le pays d’origine sa à de la gueule quand même…

    Imaginez ; Je pique votre bagnole, avec vos 2 gamins à l’arrière, je conduis jusqu’à chez vous, et je vous demande de m’héberger. En gros, c’est sa.
    Vous réagiriez comment ? Moi je le flingue direct.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s