Asile/Politique

Une répartition des requérants d’asile selon le nombre d’habitants

Une première proposition a été formulée pour la répartition des requérants d’asile dans les futurs centres d’hébergement fédéraux. Les places disponibles dépendront du nombre d’habitants.
requérants asile africains

Au total, 5000 places doivent être prêtes dans ces centres. Un projet de déclaration réunissant la Confédération, les cantons et les communes détaille pour la première fois le nombre devant être à disposition dans les six «régions d’asile». C’est ce qu’a annoncé la radio alémanique SRF vendredi.

Selon le projet, dont l’ats a obtenu une copie, la Suisse romande – qui constitue l’une des six régions – doit fournir le plus de places, soit 1280. Le canton de Zurich 870, le Nord-Ouest 840, la Suisse orientale 700. La Suisse centrale et le Tessin 690, le canton de Berne 620. Chacune de ces régions d’asile abritera un centre d’hébergement et jusqu’à trois centres de renvoi.

Ce projet doit être adopté lors de la conférence sur l’asile agendée au 28 mars, puis présenté lors d’une conférence de presse, a expliqué à l’ats l’Office fédéral des migrations (ODM). D’ici là, le projet pourrait encore être modifié.

Compensations

L’ODM n’a pas donné d’autres détails, mais on sait déjà que les communes d’implantation obtiendront des compensations. Ces lieux devraient accueillir moins de requérants impliqués dans une procédure dite élargie, soit d’une durée plus longue.

Par centaine de places d’accueil, les cantons qui compteront un centre fédéral se verront attribuer 20 requérants de moins en procédure élargie. Concernant les centres de renvoi, une compensation supplémentaire est prévue d’après le nombre de requérants attribués.

Enfin, un «bonus» récompensera aussi les cantons disposant d’un aéroport ainsi que ceux avec un centre pour demandeurs d’asile récalcitrants. Deux centres de ce type devraient voir le jour, mais leur emplacement n’est pas encore décidé.

Accélération des procédures

La réorganisation du système d’asile a pour but d’abréger les procédures. Près de 60% de celles-ci devraient dorénavant être bouclées en 140 jours et cela dans les centres fédéraux. Le Parlement doit toutefois encore adapter différentes lois.

Les centres fédéraux doivent réunir tous les acteurs de la procédure d’asile au même endroit. Au début de l’année, un centre-test abritant 300 requérants a ouvert ses portes à Zurich.

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/15397292

 

Advertisements

4 réflexions sur “Une répartition des requérants d’asile selon le nombre d’habitants

  1. bin c’est normal puisque l’ensemble des services sociaux qui s’en occupent travaillent main dans la main avec les mafias! Il faut donc dispatcher les dealers partout sur le territoire Suisse, pour qu’ils puissent gagner *honnêtement* leur vie en empoisonner nos jeunes sans scrupule aucun!

  2. lire la page wikipédia du sénégal, paragraphe *émigration immigration*, ils sont là provisoirement pour s’enrichir et enrichir leur pays! Ensuite riches, ils retournent vivre tranquillement chez eux! Attention notre gouvernement est totalement complice!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s