Criminalité/Sécurité

Baisse des infractions l’année dernière en Suisse: statistiques

Le nombre d’infractions recensées en Suisse a baissé de 3% l’année dernière, passant de près de 751’000 en 2012 à 725’687.

images

Les infractions au Code pénal ont reculé de 6%, principalement en raison de la réduction des vols. Le nombre de prévenus mineurs, ainsi que des jeunes adultes (18 à 25 ans) a fondu de respectivement 6,7% et 6,8%, indique lundi l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Dans le détail, sur l’ensemble des 725’687 délits recensés, 79% relèvent du Code pénal (CP), 13% de la loi sur les stupéfiants et 6% de la loi sur les étrangers.

Alors que le nombre d’infractions au CP était en hausse de 9% en 2012, il a baissé de 36’764 l’année passée. Aujourd’hui, presque trois quarts des crimes et délits concernent le patrimoine (413’166), précise l’OFS.

Ce recul est particulièrement visible pour le vol (-19’471 infractions). Le nombre de brigandages a quant à lui également baissé (-407). Seuls les escroqueries, ainsi que les extorsions et chantages ont vu leur quantité augmenter de respectivement 1238 et 260 infractions.

Baisse de près de 23% dans le domaine de l’asile

Le nombre de délits ou crimes recensés parmi les prévenus issus du domaine de l’asile a baissé de 22,9% l’année dernière. En 2012, une augmentation de 38,7% avait été constatée.

Trois quarts des prévenus dénoncés pour des infractions au Code pénal (CP) font partie de la population résidente de la Suisse, 5,6% proviennent du domaine de l’asile et un cinquième sont des étrangers n’appartenant pas à la population résidente permanente, précise lundi l’Office fédéral de la statistique (OFS).

En ne prenant en considération que les prévenus faisant partie de la population résidente permanente, la répartition est similaire à celle de ces dernières années: soit 61,6% de ressortissants suisses et 38,4% d’étrangers titulaires d’un permis d’établissement ou d’un permis de résidence à l’année.

En revanche, alors que le nombre de prévenus faisant partie de la population résidente permanente a diminué chez les Suisses (-1,8%), celui-ci a légèrement augmenté chez les étrangers résidents (+1,4%).

Du côté des prévenus n’appartenant pas à la population résidente permanente ni au domaine de l’asile, l’OFS observe même une forte augmentation ( 8,7%).

(ats)

www.20min.ch/ro/

Advertisements

3 réflexions sur “Baisse des infractions l’année dernière en Suisse: statistiques

  1. Comme en France on manipule les chiffres! Mais on se rempli quand même les poches, même si l’argent est parfois sale! mafias-magistrats-police tous copains tous complices!

  2. En fait on a supprimé le dealer et la consommation de drogue des délits, c’est pour ça qu’il y a une baisse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s