Criminalité/Violence

Tabassé dans le train pour avoir ri en lisant une BD

Un homme de 54 ans a porté plainte après avoir été agressé par deux jeunes dans le train entre Montreux et Lausanne

regard yeux tabassé coups pochés

P. s’est rendu en début de semaine au poste de police de Thônex (GE). Endolori, choqué, le visage encore tuméfié, cet électricien de 54 ans a porté plainte contre inconnu après avoir été agressé par deux jeunes dans le train vendredi dernier entre Montreux et Lausanne. Ce monteur électricien valaisan se rendait, comme chaque mois, chez Daniel, son beau-frère qui vit à Chêne-Bourg. Ce dernier, qui l’a poussé à dénoncer les faits à la justice genevoise, habite à l’Avenue de Bel-Air.

Ce concierge chênois n’est autre que le voisin de cette retraitée qui avait été violentée et ligotée par un cambrioleur dans sa baignoire en 2012. Ce drame a marqué Daniel et l’a poussé à soutenir P. dans sa démarche. «Les gendarmes m’ont dit qu’ils transmettraient le dossier à leurs collègues vaudois», explique le plaignant contacté par la Tribune de Genève.

Mais que s’est-il passé vendredi dernier dans le train Sion-Genève? P. monte en gare de Sion à 18 h. Il s’assied dans l’avant-dernier wagon et s’offre son petit plaisir solitaire: la lecture du magazine de BD Fluide glacial. Gare de Montreux. Deux jeunes, âgés de 20 à 25 ans selon lui, prennent place non loin de P. Le Sédunois les remarque du coin de l’œil et continue à lire. Vevey. Le Valaisan rigole de bon cœur aux blagues décapantes du journal: «Ces deux hommes ont peut-être cru que je me foutais de leur gueule!» s’interroge-t-il.

Quoi qu’il en soit, le quinquagénaire, 1,75 m pour 68 kilos, n’a rien vu venir. Une pluie de coups s’abat sur lui. Il perd connaissance. Des passagers interviennent pour le secourir. Il a des marques sur le visage, sur les bras et sur le dos. Une ambulance le prend en charge à Lausanne et le conduit au CHUV. Les agresseurs? Volatilisés. P., lui, passe une nuit d’angoisse en observation à l’hôpital.

www.24heures.ch/vaud-regions/

Publicités

Une réflexion sur “Tabassé dans le train pour avoir ri en lisant une BD

  1. Des jeunes ou des « jeunes »? Pour être plus précis, des suisses dont les racines sont profondément suisses et/ou accessoirement européennes ou des « suisses » titulaire d’une carte en plastoche qui les autorise à coloniser la Suisse?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s