Criminalité/Justice

Un escroc kosovar dans le viseur de la justice

Un entrepreneur suspecté de plusieurs faillites frauduleuses est sous le coup de procédures pénales. Les syndicats expliquent pourquoi dénoncer peut être ardu.

kosovo carte map albanais ethnic breakdown

L’homme est la cible des organisations de défense des travailleurs depuis des mois. Elles lui reprochent plusieurs faillites frauduleuses, générant salaires et cotisations sociales impayés. Ce patron n’a rien d’un saint: la commission paritaire du gros œuvre a déjà infligé des dizaines de milliers de francs d’amende à ses sociétés. Quant à l’Etat, il a exclu l’une d’elles, Manaco, de tout marché public jusqu’en 2015.

Selon nos informations, la justice aussi s’intéresse de près aux activités de cet entrepreneur d’origine kosovare. Lundi 24 mars, les syndicats et Pierre Bayenet, alors candidat au poste de procureur général, dénonçaient pourtant l’impunité supposée de l’homme. Il aurait en fait éveillé l’attention du Ministère public depuis des mois. Plusieurs procédures pénales ont été ouvertes contre lui. Spontanément? Sur dénonciation? Mystère.
Interpellé fin mars, le procureur général Olivier Jornot refusait fermement d’évoquer un justiciable en particulier. A nouveau sollicité, le Parquet s’en tient à cette position. Lors du débat public l’opposant à Pierre Bayenet, le chef des magistrats invitait néanmoins les syndicats à dénoncer pénalement les exactions dont ils auraient eu vent.

La démarche ne va pas de soi, explique le syndicaliste Thierry Horner (SIT), qui dit ne pas avoir saisi le Parquet. «Si des Espagnols sont concernés, c’est facile. Mais avec des travailleurs sans papiers, comme ici des Kosovars, on leur fait courir le risque d’être renvoyés, alors qu’ils sont là depuis quinze ans.»

www.20min.ch/ro/news/geneve/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s