Asile/Criminalité/Economie

Un marabout africain extorque un million de francs à une vieille femme

Interpellé en France voisine, un homme suspecté d’être le coursier d’un escroc a été extradé vers Genève.

Arrêté en France, un homme de 24 ans a été extradé vers la Suisse à la fin de l’été. Détenu aujourd’hui à la prison de Champ-Dollon, ce Guinéen se retrouve désormais prévenu d’abus de confiance et d’escroquerie. Selon nos renseignements, l’homme est soupçonné d’avoir mis sur la paille une retraitée genevoise avec l’aide d’un marabout, introuvable à ce jour.

La plaignante aurait remis à ces Africains près d’un million de francs en moins de quatre ans. Ruinée, ne parvenant plus à payer son loyer, la septuagénaire a déposé une plainte cette année.

La malheureuse a rencontré le marabout en 2010. Elle se promène, ce jour-là, dans un parc en ville. La journée est belle mais son dos lui fait mal. Un homme, qui se fait appeler Monsieur B., lui propose de soulager ses souffrances en lui passant les mains dans le dos. Elle se sent mieux, elle a confiance.

Peu à peu, son «sauveur» lui fait miroiter une bonne affaire. Des investissements en France extrêmement bien rémunérés. L’aînée mord à l’hameçon. Dans un premier temps, elle lui remet près de 500’000 francs d’économie. En liquide. Mais les gains promis se font attendre… L’homme lui aurait proposé de faire de nouvelles avances de fonds pour se refaire. Elle s’exécute et glisse notamment quelques lingots d’or dans la foulée. Elle perdra ainsi toute sa fortune.

Le prévenu, arrêté cet été, est notamment suspecté d’avoir fonctionné comme coursier. Il attendait la Genevoise, qui le rejoignait à Gaillard et récupérait l’argent. «Le marabout exerçait une véritable emprise sur elle», assure Me Saskia Ditisheim, avocate de la retraitée. Il lui aurait téléphoné régulièrement pour qu’elle remette l’argent au coursier. Il prétextait qu’il ne pouvait pas se déplacer à Genève et qu’il devait avancer en urgence des prétendus frais de douane pour pouvoir récupérer la mise. La retraitée se croyait même parfois envoûtée. Exemple? Elle participe à la course de l’Escalade le 6 décembre dernier. Elle a soudainement mal à un genou et imagine être sous le coup d’un mauvais sort jeté par Monsieur B.

Interrogé cet automne, le présumé transporteur du marabout soutient ne pas connaître la plaignante: «Je n’ai jamais vu cette dame», dit-il en substance devant le procureur Dario Nikolic. Le suspect admet en revanche avoir fonctionné comme porteur d’enveloppes pour le compte d’un marabout en 2009 à Neuchâtel. Une procédure est en cours sur cette présumée première escroquerie portant sur des montants plus modestes que la seconde.

Après le dépôt de plainte de la retraitée genevoise, l’homme, vivant à Grenoble et conduisant une voiture immatriculée en Haute-Savoie, a été suivi de près par la police française. Qui l’a pincé à la fin du mois de juillet après des semaines de filature. Cet Africain est arrivé en Suisse en 2009, dans le canton d’Argovie. Célibataire, sans enfant, il a ensuite déposé une demande d’asile en France. Sa détention provisoire a été récemment prolongée de trois mois par le Tribunal des mesures de contrainte afin d’éviter tout risque de collusion avec le marabout ainsi que tout risque de fuite. L’enquête du procureur Nikolic se poursuit afin d’arrêter le mystérieux Monsieur B.

www.24heures.ch/suisse/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s