Justice/Opinion/Politique

Encart contre les Kosovars: l’UDC accusé de racisme

Le secrétaire général du parti agrarien Martin Baltisser et sa suppléante Silvia Bär doivent répondre devant la justice de discrimination raciale.

kosovaren schlitzen Schweizer auf UDC

Les deux membres de l’UDC sont l’objet d’une plainte pour une annonce affirmant que «Les Kosovars éventrent les Suisses!», diffusée lors de la campagne sur l’initiative sur l’immigration de masse.

Selon l’acte d’accusation, obtenu vendredi par l’ats, le Ministère public de Berne-Mittelland requiert contre M. Baltisser et Mme Bär des peines pécuniaires avec sursis. En raison de cette publication, les deux cadres de l’UDC sont notamment accusés de discrimination raciale répétée et intentionnelle.

La plainte vise ces deux cadres, car ils ont apporté une contribution très importante à la diffusion de cette annonce, en collaboration avec le président du parti Toni Brunner.

M. Brunner lui-même ne devra toutefois pas s’asseoir à leurs côtés sur le banc des accusés, même si la procédure pénale avait initialement été dirigée contre lui. En 2013, le Parlement avait en effet refusé de lever l’immunité parlementaire du conseiller national st-gallois. L’initiative contre l’immigration de masse avait été acceptée en votation le 9 février dernier.

20min.ch/ro

2 réflexions sur “Encart contre les Kosovars: l’UDC accusé de racisme

  1. Il est exact que les albano-kosovars, les bosniaques sont les éventreurs de la Suisse car nourris des bons préceptes socialistes de l’ex Yougoslavie ils sont passé maîtres dans l’art de profiter de nos services sociaux tout en traitant la Suisse de « Scheiss-Schweizer » et de Dreckspack.

    Bien entendu le guignol verdâtre de Genève Uli Leuenberger préfère les racailles balkaniques aux Suisses de souche. On pourra encore entendre ce politicard de basse extraction ramener sa fraise lors des prochaines discutions organisées par la télé romande.

    Quant à moi à ces éventreurs notoires j’ajouterai également les portugais qui défrayent les chroniques judiciaires depuis de trop longues années. Actuellement en Valais selon le dernier bulletin officiel ils détiennent le pompon dans les recherches en vue de purger des peines d’emprisonnement suite à des condamnations pénales.

    Pauvre Suisse que nos autorités aient le courage d’expulser ces criminels.

  2. On peut vous traiter de bandit, d’escroc, etc. Ce n’est pas si grave…
    Mais de raciste, c’est une tache indélébile sur votre « honneur » !
    Nous sommes condamnés à aimer la terre entière sous peine d’exclusion sociale…
    Je revendique le droit de ne pas apprécier qui je veux !
    C’est trop demander ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s