Canton/Sécurité/Violence

La Suisse compte 2000 personnes potentiellement violentes

À SAVOIR

2000 personnes en Suisse sont considérées comme potentiellement dangereuses et font l’objet d’un suivi particulier selon le SonntagsBlick

coup de feu

La semaine dernière, un père de famille abattait sa belle-mère, son beau-père, son beau-frère et un voisin à Würenlingen (AG). Pour éviter les drames de ce genre, certains cantons suisses listent les personnes potentiellement dangereuses, révèle le SonntagsBlick ce dimanche.

Selon le journal alémanique, 2000 personnes seraient considérées comme potentiellement dangereuses dans toute la Suisse. Le canton de Zurich à lui seul en regroupe près de 300. «La population attend que la Police élucide les crimes violents mais aussi qu’elle les empêche», souligne Reinhard Brunner chef du Département de la prévention de la police cantonale.

Soleure est également pionnier dans le domaine. Le canton dénombre 74 personnes à risque. «Dans beaucoup d’actes violents par le passé, il y a eu des signaux d’avertissement à l’avance qui ont été sous-évalués», regrette Thomas Zuber, commandant de la police cantonale soleuroise.

Grâce à ce listing, les policiers et les psychologues peuvent entretenir un dialogue avec les personnes identifiées et éventuellement saisir les armes qu’elles détiendraient.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s