Asile/Opinion/Société

Pétition contre un centre pour migrants dans un château, «un des plus beaux bâtiments du canton»

La création d’un centre pour requérants d’asile ne plaît pas aux fribourgeois. Une pétition réclame l’abandon du projet.
château rosière grolley

L’idée d’installer un centre cantonal pour requérants d’asile à Grolley (FR) dans une bâtisse du 19e siècle rencontre des résistances. La Chancellerie d’Etat fribourgeoise a reçu lundi une pétition munie de 752 signatures qui réclame l’abandon de ce projet.

Le château de Rosière, aussi appelé Maison Notre-Dame du Rosaire, est «un des plus beaux bâtiments du canton» selon les opposants. Son architecture, son parc, sa vue et sa position géographique devraient être mis en valeur par un projet «de qualité et porteur», argumentent-ils dans le texte de la pétition.

Le Conseil d’Etat, lui, est toujours décidé à réaffecter cette maison – sous réserve d’une décision préfectorale attendue prochainement sur une contestation de la commune de Grolley. La propriétaire est la Fondation Notre-Dame de la Nativité, qui dépend de l’Evêché de Lausanne, Genève et Fribourg. Ce dernier s’est dit ouvert au projet du gouvernement.

Le bâtiment est situé sur une colline près du village. C’était une demeure luxueuse jusqu’au milieu du 20e siècle. Puis il a été transformé pour accueillir des retraites spirituelles dans une cinquantaine de petites chambres. Actuellement, il abrite provisoirement quelques soeurs orthodoxes.

www.20min.ch/ro/

Le comité citoyen opposé à l’installation d’un centre pour requérants d’asile au château de Rosière affirme avoir convaincu déjà plus de 600 personnes de signer sa pétition, lancée fin juillet. Il vise toujours les 1000 paraphes.


Les pétitionnaires avaient d’abord prévu de déposer leur texte à la Chancellerie d’Etat le 11 août. Présidente du comité citoyen, Valérie Kolly a expliqué mardi qu’il avait toutefois été décidé de prolonger ce délai. Ceci afin de pouvoir atteindre de potentiels signataires encore en vacances.

Si la version numérique de la pétition a fait un flop (seulement 72 signatures à ce jour), la version papier a, en revanche, convaincu beaucoup de monde notamment à Grolley, Belfaux et Avry-sur-Matran où le comité est parti à la chasse aux paraphes. «Nous avons reçu beaucoup d’encouragements», explique Valérie Kolly. «Des personnes que je n’avais pas sollicitées ont même récolté spontanément des signatures qu’elles ont ensuite déposées dans ma boîte aux lettres. J’ai pu constater que beaucoup de gens tiennent à ce château.»

Sous réserve d’une décision préfectorale, tant le Conseil d’Etat fribourgeois que l’Evêché de Lausanne, Genève et Fribourg (dont dépend la Fondation Notre-Dame de la Nativité, propriétaire des lieux) sont résolus à affecter le château de Rosière à l’accueil de requérants d’asile. Ceci afin de faire face à un afflux croissant de personnes.

www.laliberte.ch/info-regionale/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s