Criminalité/Insécurité/Violence

Agressions en série dans l’est de la Suisse: aucune description des malfaiteurs…

Deux jeunes femmes agressées sexuellement

Plusieurs agressions sont survenues ce week-end dans le canton de Thurgovie et au Liechtenstein. Certains faits pourraient être attribués à de mêmes auteurs.

Au Liechtenstein, un homme de 19 ans a provoqué une bagarre après avoir agressé une femme du même âge, samedi soir à la suite du cortège du carnaval de Vaduz. Un passant, puis d’autres ont répondu aux appels à l’aide de la jeune femme.

Il a fallu l’intervention de la police pour mettre un terme à l’échauffourée. L’un des passants souffre d’hématomes au visage. Ivre, l’agresseur était si violent que les policiers ont dû faire usage de la force pour le maîtriser, précise la police de la principauté dimanche dans un communiqué. Il a été placé en détention.

En fuite

Les autres agresseurs dans les cas survenus dans le canton de Thurgovie sont en revanche toujours en fuite. Deux inconnus sont accusés d’avoir abusé sexuellement deux femmes à moins d’une demi-heure d’intervalle en début de nuit de samedi à dimanche à Arbon.

Dans le premier cas, ils se sont approchés d’une jeune fille de 15 ans. Tout en lui parlant, l’un l’a tapotée sur l’épaule d’une main, utilisant l’autre pour lui caresser les parties intimes. L’adolescente s’est débattue et a crié, faisant fuir ses agresseurs à vélo, a indiqué la police thurgovienne dimanche.

Vraisemblablement les mêmes hommes s’en sont pris peu après à une femme de 20 ans. L’un l’a soudain embrassée sur la bouche, l’autre profitant de l’effet de surprise pour lui dérober son sac à main.

colt revolver pistolet

Avec une arme

A peu près au même moment à Islikon, dans la proche banlieue de Frauenfeld, deux hommes ont agressé un piéton de 27 ans. Sous la menace d’une arme de poing, ils l’ont obligé à leur remettre son porte-monnaie et son téléphone mobile. La victime a été blessée au visage.

Une demi-heure plus tard à Frauenfeld, c’est une femme chauffeur de taxi de 60 ans qui a été attaquée par deux individus que la police pense être les mêmes que ceux de l’agression précédente. Tout au moins dirige-t-elle son enquête dans ce sens, a précisé à l’ats un porte-parole.

Menacée d’un pistolet dans le cou, la femme chauffeur de taxi a voulu appeler à l’aide, mais elle a reçu un coup de crosse au visage. Cela a permis aux malfrats d’emporter quelques centaines de francs, précise la police thurgovienne.

www.20min.ch/ro/

2 réflexions sur “Agressions en série dans l’est de la Suisse: aucune description des malfaiteurs…

  1. « Ivre, l’agresseur était si violent que les policiers ont dû faire usage de la force pour le maîtriser. »

    On a envie de dire : heureux Suisses, chez qui le summum de la violence consiste à résister par la force à la police… Mais hélas, on voit bien que la Suisse est sur le chemin général.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s