Criminalité/Justice/Sécurité

Le tir des policiers sur un brigand était justifié

La police avait fait feu sur un brigand alors qu’il essayait de fuir près de Chiasso (TI).

Sig Sauer pistolet arme

Les deux agents de police intervenus lors du braquage d’une station-service le 6 février ont bien agi, estiment les autorités. Ils avaient tiré sur l’auteur du crime qui tentait de s’enfuir.

Le procureur général John Noseda a signé un décret de non-lieu à l’encontre des deux policiers, ont indiqué vendredi la police cantonale et le Ministère public tessinois dans un communiqué. L’enquête a permis d’établir avec certitude que leur comportement avait respecté les critères de proportionnalité et d’urgence.

L’un des policiers avait tiré dans la jambe du brigand alors qu’il essayait de fuir près de Chiasso (TI). L’homme avait été immédiatement secouru et transporté à l’hôpital, avant d’être arrêté.

Le visage masqué, il avait menacé la vendeuse d’une station-service au moyen d’une arme à feu. Cette dernière avait tout de suite sonné l’alarme.

www.20min.ch/ro/news/faits_divers/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s