Asile/Immigration

Des requérants d’asile érythréens protestent contre leurs conditions d’hébergement

Une soixantaine de demandeurs d’asiles érythréens ont protesté mardi devant le Grand Conseil contre leurs conditions d’hébergement en abri. 

erythréens manifestations lausanne africains blacks

Chaque mardi, un groupe d’Erythréens se rassemblent sur les marches du Palais de Rumine à Lausanne, où se réunit le Parlement. A travers les slogans «Stop bunker», «I need fresh air (j’ai besoin d’air frais)», ils réclament le droit de «vivre décemment et dignement». Le collectif exige un logement décent, c’est-à-dire un lieu de vie non souterrain et accessible 24 heures sur 24. Ils demandent aussi que cet endroit ne soit pas «surpeuplé» et qu’il y ait un accès à une cuisine.

La semaine dernière, le député Jean-Michel Dolivo (La Gauche) a déposé une interpellation devant le Grand Conseil. Il propose que la durée de l’hébergement d’urgence en bunker n’excède pas trois mois.

SCHWEIZ DEMONSTRATION BUNKER ASYL

www.20min.ch/ro/

Un collectif de demandeurs d'asile erythreens manifestent lors d'un piquet de protestation "stop bunker" ce mardi 23 septembre 2014 devant le palais de Rumine a Lausanne.

Un collectif de demandeurs d’asile erythreens manifestent lors d’un piquet de protestation « stop bunker » ce mardi 23 septembre 2014 devant le palais de Rumine a Lausanne.

SCHWEIZ DEMONSTRATION BUNKER ASYL

Advertisements

4 réflexions sur “Des requérants d’asile érythréens protestent contre leurs conditions d’hébergement

  1. Et puis quoi encore ? Si les conditions d’hébergement ne leur conviennent pas, la porte est grande ouverte, ils peuvent partir quand ils veulent. On n’est pas aller les chercher, on ne les regrettera pas non plus. Raus !

  2. La Suisse est un pays pourri et ils feraient bien de le redire pour que tous ces envahisseurs aillent vers des cieux plus cléments.

    Et la connaissances de nos institutions, soit ils sont très cultivés, soit c’est nos fonctionnaires gauchistes qui orchestrent ce coeur de parasites avec torches et banderoles en prime.

    C’est pas malin, les suisses n’ont plus ou se loger. Les gauchistes ont organisé surtout un culte de la détestation et ils s’étonneront de la montée de l’UDC… Comme d’hab.

    Il ne faut jamais cracher face au vent, les collabos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s