Asile/Immigration/Politique/Uncategorized

1500 Syriens bientôt relocalisés en Suisse

L’accueil de 1500 réfugiés, arrivant de Grèce et d’Italie, va bientôt être mis en place. Un second groupe pourrait être admis par la suite.
requérant asile islam voilée musulmane

La venue en Suisse de 1500 réfugiés, dont des Syriens, prévue dans le cadre du programme européen de relocalisation débutera «dans les prochaines semaines». Ces personnes vont arriver de Grèce et d’Italie, alors que d’autres sont parfois renvoyées vers un Etat européen en raison de l’accord de Dublin.

Mardi, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) avait indiqué à l’ats qu’un premier groupe de requérants d’asile relocalisés serait en Suisse prochainement. Ce sera «dans les prochaines semaines», a précisé mercredi devant la presse son chef Mario Gattiker, en marge de la conférence de haut niveau à Genève sur l’accueil des réfugiés syriens.

«Nous sommes en train de fixer les modalités avec les autorités grecques et italiennes», affirme le secrétaire d’Etat. Les dossiers sont choisis par la Grèce et l’Italie, et la Suisse fera ensuite «un examen de cas», surtout sur le volet sécuritaire.

Dans le même temps, la Suisse continuera d’appliquer l’accord de Dublin à tous les demandeurs d’asile. Parmi eux figurent ces 1500 personnes qui se sont toutes enregistrées dans des «hotspots» lancés récemment et dont certaines ne pourront peut-être pas rester en Suisse.

Le Conseil fédéral a déjà donné son accord de principe pour accueillir un second groupe dans le cadre d’un nouvel effort européen si l’UE s’entend sur une clé de répartition, mais le calendrier n’est pas encore connu. Il y a quelques mois, un chiffre de 4500 à 5000 personnes était articulé, sur les 120’000 prévus dans l’UE.

Milliers de Syriens déjà en Suisse

Mais après l’accord avec la Turquie, la Commission européenne a proposé lundi de réattribuer un quota de 54’000 personnes à la réinstallation de réfugiés arrivés par ce pays. Difficile de savoir dans l’immédiat combien d’entre eux seront accueillis en Suisse parmi les plus de 60’000 qui restent concernés.

«Nous participons sur une base volontaire», rappelle le secrétaire d’Etat. Il faudra voir avec les cantons pour la mise en oeuvre, dit Mario Gattiker.

En cinq ans de conflit, plus de 16’000 Syriens ou victimes de la crise syrienne, considérés comme vulnérables, ont été accueillis en Suisse. Ils l’ont été par le biais de l’asile, du regroupement familial, des visas humanitaires ou encore de la réinstallation.

www.20min.ch/ro/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s