Actualité/Immigration/Insécurité/Violence

Le gang des rastamen de la Broye au Tribunal

par Abdoulaye Penda Ndiaye – Trois Portugais sont poursuivis depuis lundi pour brigandage qualifié et diverses autres infractions commises entre 2010 et 2011.

rasta rastaman gangster black gun flingue arme noir africain pistolet

Avec leurs rastas et leur habillement, ils ressemblent à des stars jamaïcaines de musique. Mais les trois Portugais poursuivis pour des infractions telles que brigandage qualifié, blanchiment d’argent, explosion, sont plus forts dans l’exercice de la violence que dans le chant ou la danse.

Entre 2010 et 2011, le trio s’est tristement signalé dans la Broye vaudoise mais aussi à Lausanne et à Genève. La liste est très longue. Ces malfrats âgés de 31 ans, 28 ans et 21 ans ont notamment fait exploser un distributeur de billets de la Banque cantonale vaudoise de Corcelles-près-Payerne en juin 2011. Leur butin était de 179’000 francs. Deux des trois bandits ont déjà été condamnés au Portugal et en France pour des brigandages et des vols.

Niveau de sécurité élevé

La police a déployé de gros moyens de sécurité au Tribunal correctionnel d’Yverdon-les-Bains où le procès s’est ouvert lundi. Des policiers en uniforme et en civil sont présents dans la salle d’audience alors que d’autres fortement armés sont dans le périmètre du Tribunal. Les trois malfrats comparaissent en étant entravés aux pieds.

www.20min.ch

Publicités

Une réflexion sur “Le gang des rastamen de la Broye au Tribunal

  1. Merci de clouer au pilori ces rastas détenteurs d’un passeport portugais.

    Voici un autre article sur ce délicat sujet des portugais criminels :

    Yverdon-les-Bains (VD)
    30 septembre 2013 23:26; Act: 01.10.2013 05:19 Print
    Tétanisée, la victime perd l’usage de la parole
    par Abdoulaye Penda Ndiaye – Trois Portugais sont poursuivis depuis lundi pour brigandage qualifié. Deux victimes parlent du cauchemar vécu, qui a fait basculer leur vie.

    Un gros dispositif policier a été déployé au tribunal d’Yverdon, lundi. (photo: apn)
    Ils nient tous les trois. Sonia les fixe du regard un à un. Et, avec un cran incroyable, elle décrit les rôles joués par «l’homme à la mâchoire carrée, le petit nerveux et celui qui est mince et grand». L’émotion était palpable lundi au Tribunal correctionnel d’Yverdon.
    Bandits insatiables

    Ils sont accusés de vols de voitures, de motos et d’armes. Selon le procureur, ils ont attaqué la gare et la Raiffeisen de Granges-Marnand, la BCV de Corcelles-Payerne et la poste de Lucens. Des particuliers ont aussi fait les frais de l’insatiable avidité de ces trois Portugais d’origine capverdienne. Le gang était très actif dans la Broye entre 2010 et 2011. Depuis l’arrestation du trio, les brigandages ont nettement baissé dans la région.
    Le 4 mars 2011, trois bandits ont pénétré dans son appartement des Tavernes (VD) pour y voler les armes de son mari, passionné de chasse. «Ils me malmenaient. Ma poitrine brûlait. Je n’arrivais plus à respirer. J’ai appelé mon berger allemand au secours. Mais il ne bougeait pas (ndlr: il avait été neutralisé avec un spray au poivre).»
    Quand ses bourreaux se sont enfuis, Sonia gisait au sol, épouvantée, et s’est mise à vomir. «Pendant un mois et demi, j’ai perdu l’usage de la parole. Mon mari et moi avons fait installer des alarmes partout dans la maison. Maintenant, mon chien a peur de tout.» Après plus de deux ans, le même film d’horreur hante les nuits de la femme: «Ils portaient des cagoules, mais ces yeux noirs qui me regardaient, c’est inscrit à vie.»

    Autre victime, un employé de la poste de Lucens. En décembre 2010, dès qu’il a aperçu les malfaiteurs, il s’est enfermé à l’intérieur des locaux. «Pendant deux ans, même pour aller au travail, je devais être accompagné. Maintenant encore, je ne sors jamais sans mon spray au poivre.» Ce quinquagénaire, magnanime, a lancé à ses agresseurs: «Je vous pardonne, car vous êtes jeunes.» Le procès se poursuit mardi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s